Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

DOUX

1γλυκύς (glukus[adj.] ) <G1099><C1112> (4x)
|| Dont le goût est faible, sucré • Jacques demande si une fontaine fait jaillir par une même ouverture le doux et l’amer (Jacques 3. 11) ; de l’eau salée ne peut pas non plus faire de l’eau douce (v. 12). Le petit livre fut dans la bouche de Jean doux comme du miel, comme l’ange lui avait dit (Apocalypse 10. 9, 10).
2ἐπιεικής (épiéikês[adj.]  ; de épi : envers, et éikô : être raisonnable) <G1933><C1943> (5x)
|| Modéré, patient • Celui qui aspire à la surveillance doit être doux (1 Timothée 3. 3). Les domestiques doivent se soumettre non seulement aux maîtres bons et doux, mais aussi aux fâcheux (1 Pierre 2. 18).
3ἤπιος (êpios[adj.] ) <G2261><C2260> (2x)
|| Affable, gentil • Paul avait été doux au milieu des Thessaloniciens (1 Thessaloniciens 2. 7). L’esclave du Seigneur doit être doux envers tous (2 Timothée 2. 24).
4πραΰς (praüs[adj.] ) <G4239><C4133> (3x)
|| Humble de cœur et d’esprit avant tout devant Dieu, et devant les hommes • L’esprit doux et paisible chez une chrétienne est d’un grand prix devant Dieu (1 Pierre 3. 4).
5douce parole : χρηστολογία (khrêstologuia[nom fém.]  ; de khrêstos : bon, gracieux, et logos : parole) <G5542><C5422> (1x)
|| Belle parole, langage doucereux • Ceux qui causent les divisions et les occasions de chute séduisent les cœurs des simples par de douces paroles (Romains 16. 18).
6Actes 2. 13 : vin doux [VIN 2]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z