Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

DIGNE

1ἄξιος (axios[adj.]  ; de agô : mener ; litt. : qui entraîne par son poids, d’où : qui a de la valeur) <G514><C0522> (41x)
|| Qui mérite • L’ouvrier est digne de sa nourriture (Matthieu 10. 10 ; Luc 10. 7 ; 1 Timothée 5. 18). Les disciples devaient s’informer pour savoir qui était digne qu’ils entrent chez lui (Matthieu 10. 11, 13 (2x) ). Celui qui aime plus les siens que le Seigneur n’est pas digne de lui (Matthieu 10. 37 (2x) ) ; de même celui qui ne prend pas sa croix et ne le suit pas (v. 38). Les conviés n’étaient pas dignes des noces (Matthieu 22. 8). Jean le baptiseur n’était pas digne de délier la courroie des sandales de Jésus (Jean 1. 27 ; Actes 13. 25). On disait que le centurion était digne que Jésus vînt sauver son esclave (Luc 7. 4). Le fils prodigue n’était plus digne d’être appelé le fils de son père (Luc 15. 19, 21). Rien n’avait été fait par Jésus qui soit digne de mort (Luc 23. 15). Paul n’avait rien fait qui soit digne de mort ou de liens (Actes 25. 11, 25 ; 26. 31). Paul parle de ceux qui sont dignes de mort parce qu’ils commettent des choses méchantes (Romains 1. 32). Les souffrances du temps présent ne sont pas dignes d’être comparées avec la gloire à venir (Romains 8. 18). La venue de Jésus pour sauver les pécheurs était une parole certaine et digne de toute acceptation (1 Timothée 1. 15), de même le fait que nous avons la promesse de la vie présente et de la vie à venir (4. 9). Les esclaves devaient estimer leurs propres maîtres dignes de tout honneur (1 Timothée 6. 1). Le monde n’était pas digne de ceux qui ont été persécutés pour leur foi (Hébreux 11. 38). Quelques-uns de Sardes seront dignes de marcher avec le Seigneur en vêtements blancs (Apocalypse 3. 4). Notre Seigneur et notre Dieu est digne de recevoir la gloire, l’honneur et la puissance (Apocalypse 4. 11). Nul ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre scellé de sept sceaux (Apocalypse 5. 2, 4), sinon l’Agneau (v. 9) ; lui est digne de recevoir la louange (v. 12). Ceux qui ont versé le sang des saints et des prophètes ont été dignes de recevoir du sang à boire (Apocalypse 16. 6).
2croire digne, juger digne, estimer digne : ἀξιόω (axioô[verbe]  ; de axios : voir 1.) <G515><C0523> (8x)
|| Estimer que l’on mérite • Le centurion ne s’était pas cru digne lui-même d’aller vers Jésus (Luc 7. 7). Paul priait pour que Dieu juge les croyants de Thessalonique dignes de l’appel (2 Thessaloniciens 1. 11). Les anciens qui président dûment doivent être estimés dignes d’un double honneur (1 Timothée 5. 17). Jésus a été jugé digne d’une gloire plus grande que celle de Moïse (Hébreux 3. 3). Celui qui a foulé aux pieds le Fils de Dieu sera jugé digne d’une punition sévère (Hébreux 10. 29).
3estimer digne : καταξιόω (kataxioô[verbe]  ; de kata : part. de renforc., et axioô : voir 2.) <G2661><C2668> (4x)
|| Juger digne, juger méritoire • Certains seront estimés dignes d’avoir part au siècle à venir (Luc 20. 35). Les Juifs devaient prier afin d’être estimés dignes d’échapper aux choses qui devaient arriver (Luc 21. 36). Les apôtres se réjouirent d’avoir été estimés dignes de souffrir des opprobres pour le nom de Jésus (Actes 5. 41). Les Thessaloniciens devaient être estimés dignes du royaume de Dieu (2 Thessaloniciens 1. 5).
4d’une manière digne : ἀξίως (axiôs[adv.]  ; de axios : voir 1.) <G516><C0524> (6x)
|| De la manière qui convient • Les croyants doivent marcher d’une manière digne de leur appel (Éphésiens 4. 1), de Dieu qui les appelle à son propre royaume et à sa propre gloire (1 Thessaloniciens 2. 12), du Seigneur pour lui plaire à tous égards (Colossiens 1. 10). Ils doivent se conduire d’une manière digne de l’évangile du Christ (Philippiens 1. 27). Gaïus devait agir d’une manière digne de Dieu envers les frères (3 Jean 6).
5ἱκανός (hikanos[adj.]  ; de hikô : arriver, atteindre) <G2425><C2425> (40x)
|| Capable, qui mérite • Jean le baptiseur n’était pas digne de porter les sandales de Jésus (Matthieu 3. 11), de délier la courroie des sandales (Marc 1. 7 ; Luc 3. 16). Le centurion n’était pas digne que Jésus entrât sous son toit (Matthieu 8. 8 ; Luc 7. 6). Paul n’était pas digne d’être appelé apôtre (1 Corinthiens 15. 9).
6ce qui est digne : αἴτιον (aïtion[nom neutre] ) <G158><C0160> (4x)
|| Motif, raison • Pilate n’avait rien trouvé en Jésus qui soit digne de mort (Luc 23. 22).
7Actes 13. 28 ; 28. 18 : crime digne de mort [CRIME 1]
81 Pierre 2. 19, 20 : digne de louange [LOUANGE 4]
Autres trad.
9Philippiens 4. 8 : quelque vertu digne d’éloge ~ litt. quelque vertu et quelque louange [LOUANGE 2]
101 Timothée 3. 8, 11 ; Tite 2. 2 [GRAVE 2]
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z