Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

DÉSOBÉISSANCE

1ἀπείθεια (apéithéia[nom fém.]  ; de a : part. de nég., et péithô : persuader) <G543><C0551> (7x)
|| Refus d’être persuadé, d’obéir, de croire • Paul parle des non croyants comme des fils de la désobéissance (Éphésiens 2. 2), sur lesquels vient la colère de Dieu (Éphésiens 5. 6 ; Colossiens 3. 6). Il parle de la désobéissance de ceux d’Israël (Romains 11. 30). Dieu a renfermé Juifs et nations dans la désobéissance afin de faire miséricorde à tous (Romains 11. 32). Certains ne sont pas entrés dans le repos de Dieu à cause de leur désobéissance (Hébreux 4. 6, 11).
2παρακοή (parakoê[nom fém.]  ; de para : à côté, et akouô : écouter) <G3876><C3771> (3x)
|| Refus d’écouter • Par la désobéissance d’un seul homme, plusieurs ont été constitués pécheurs (Romains 5. 19). Paul était prêt à tirer vengeance de toute désobéissance (2 Corinthiens 10. 6). Toute désobéissance aux choses de Dieu a reçu une juste rétribution (Hébreux 2. 2).
3παρανομία (paranomia[nom fém.]  ; de para : contre, et nomos : loi) <G3892><C3787> (1x)
|| Transgression • Balaam fut repris de sa propre désobéissance lorsqu’une bête de somme se mit à parler pour réprimer sa folie (2 Pierre 2. 16).
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z