Bannière
Dictionnaire du Nouveau Testament

DENIER

δηνάριον (dênarion[nom neutre] ) <G1220><C1235> (16x)
|| Pièce de monnaie romaine valant un peu moins d’une drachme • Le denier que l’on montra à Jésus, et qui servait de tribut (Matthieu 22. 19 ; Marc 12. 15 ; Luc 20. 24), portait l’image et l’inscription de César (voir Matthieu 22. 20, 21 ; Marc 12. 16). Le Samaritain donna deux deniers à l’hôtelier pour prendre soin de l’homme qui était tombé entre les mains des voleurs (Luc 10. 35). Le denier équivalait au salaire d’un ouvrier agricole pour une journée (Matthieu 20. 2, 9, 10, 13). Le coût excessif d’un denier pour une mesure de froment ou trois mesures d’orge a trait à un temps de disette (Apocalypse 6. 6 (2x) ). Autres réf. : Matthieu 18. 28 ; Marc 6. 37 ; 14. 5 ; Luc 7. 41 ; Jean 6. 7 ; 12. 5.
×
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V Z