Bannière

Le livre du prophète Sophonie
Chaque Jour les Écritures - 5ème année

Sophonie 3. 1 à 20

    Sophonie 3

    1Malheur à la rebelle, à la corrompue, à la ville qui opprime !  2Elle n’écoute pas la voix, elle ne reçoit pas l’instruction, elle ne se confie pas en l’Éternel, elle ne s’approche pas de son Dieu. 3Ses princes au milieu d’elle sont des lions rugissants ; ses juges, des loups du soir : ils ne laissent rien jusqu’au matin. 4Ses prophètes sont des vantards, des hommes perfides ; ses sacrificateurs profanent le lieu saint, ils font violence à la loi. 5L’Éternel juste est au milieu d’elle ; il ne commet pas l’iniquité ; chaque matin il met en lumière son juste jugement ; il ne fait pas défaut ; mais l’inique ne connaît pas la honte. 6J’ai retranché des nations, leurs créneaux sont dévastés ; j’ai rendu désolées leurs rues, de sorte que personne n’y passe ; leurs villes sont ravagées, de sorte qu’il n’y a plus d’homme, pas d’habitant. 7J’ai dit : Crains-moi seulement, reçois l’instruction ; et sa demeure ne sera pas retranchée, quelle que soit la punition que je lui inflige. Mais ils se sont levés de bonne heure [et] ont corrompu toutes leurs actions. 
    8C’est pourquoi, attendez-moi, dit l’Éternel, pour le jour où je me lèverai pour le butin. Car ma déterminationa c’est de rassembler les nations, de réunir les royaumes pour verser sur eux mon indignation, toute l’ardeur de ma colère ; car toute la terre sera dévorée par le feu de ma jalousie. 9Car alors, je changerai la [langue] des peuples en une langueb purifiée, pour qu’ils invoquent tous le nom de l’Éternel pour le servir d’un seul coeurc10D’au-delà des fleuves de l’Éthiopied, mes suppliants, la fille de mes dispersés, apporteront mon offrande. 11En ce jour-là, tu ne seras pas honteuse à cause de toutes tes actions par lesquelles tu t’es rebellée contre moi ; car alors, j’ôterai du milieu de toi ceux qui s’égaient en ton orgueil, et tu ne seras plus hautaine à cause de ma montagne sainte. 12Et je laisserai au milieu de toi un peuple affligé et abaissé, et ils se confieront au nom de l’Éternel. 13Le résidu d’Israël ne pratiquera pas l’iniquité, et ne dira pas de mensonge, et une langue trompeuse ne se trouvera pas dans leur bouche ; car ils paîtront et se coucheront, et il n’y aura personne qui les effraie. 
    14Exulte, fille de Sion ; pousse des cris, Israël ! Réjouis-toi et égaie-toi de tout ton coeur, fille de Jérusalem !  15L’Éternel a éloigné tes jugements, il a écarté ton ennemi. Le roi d’Israël, l’Éternel, est au milieu de toi : tu ne verras plus le mal. 16En ce jour-là, il sera dit à Jérusalem : Ne crains pas ! Sion, que tes mains ne soient pas lâches !  17L’Éternel, ton Dieu, au milieu de toi, est puissant ; il sauvera ; il se réjouira avec joie à ton sujet : il se reposera dans son amour, il s’égaiera en toi avec chant de triomphe. 18Je rassemblerai ceux qui se lamentent à causee des assemblées solennelles ; ils étaient de toi ; sur eux pesait l’opprobre. 19Voici, en ce temps-là, j’agirai à l’égard de tous ceux qui t’affligent, et je sauverai cellef qui boitait, et je recueillerai celle f qui était chassée, et je ferai d’elles une louange et un nom dans tous les pays où elles étaient couvertes de honte. 20En ce temps-là, je vous amènerai, dans ce même temps où je vous rassemblerai, car je ferai de vous un nom et une louange parmi tous les peuples de la terre, quand je rétablirai vos captifsg, devant vos yeux, dit l’Éternel. 

    (Traduction révisée)

    Notes

    a. litt. : mon jugement.

    b. litt. : lèvre.

    c. litt. : d’une même épaule.

    d. héb. : Cush.

    e. ou : étant privés.

    f. c. à d . la brebis.

    g. comme 2 : 7 .

    Un peuple abaissé et affligé

    Après avoir châtié les nations, la main de l’Éternel s’étendra sur Jérusalem, la ville rebelle, corrompue, qui opprime ! Hélas, les quatre reproches qui suivent au v. 2 pourraient être adressés même à des enfants de Dieu quand ils négligent soit la Parole – « elle n’écoute pas la voix, elle ne reçoit pas l’instruction » – soit la prière : « elle ne se confie pas en l’Éternel, elle ne s’approche pas de son Dieu » .

    Alors s’accomplira la parole du Seigneur Jésus : « l’un sera pris et l’autre laissé » (Matthieu 24. 40). Les rebelles, les orgueilleux, les hautains seront ôtés (v. 11) et l’Éternel laissera subsister ici-bas un peuple affligé, abaissé, se confiant en lui seul (v. 12). Joie pour ce résidu (v. 14), joie plus grande encore pour le Seigneur dont les affections seront satisfaites ! « Il se reposera dans son amour » . Ce verset 17 s’applique au règne de Christ, mais n’éveille-t-il pas dès à présent un écho dans le cœur de chaque racheté ? Oui, pensons à son bonheur. Lui qui a pleuré sur la terre, connaît déjà une joie pleine et entière et, cher ami croyant, c’est « à ton sujet » (Psaume 126. 6). Après le terrible « travail de son âme » , il jouira éternellement – et les siens avec lui – du repos parfait de l’amour (v. 17 ; Jérémie 32. 41).

    Étude suivante : Le livre du prophète Aggée
    Choisir un livre
    Choisir un passage
    ×
    Choisir un livre
    Choisir un passage