Bannière

Apocalypse
Chaque Jour les Écritures - 5ème année

Apocalypse 1. 1 à 11

    Apocalypse 1

    1Révélationa de Jésus ChristA, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses esclaves ce qui doit arriver bientôt ; et il l’a fait connaître en l’envoyant, par le moyen de son ange, à son esclave Jean, 2qui a rendu témoignage de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus Christ, de tout ce qu’il a vu. 
    3Bienheureux celui qui lit et ceux qui écoutent les paroles de la prophétie et qui gardent les choses qui y sont écrites, car le temps est proche !  
    4Jean, aux sept assembléesA qui sont en AsieAb : Grâce et paix à vous, de la part de celui qui est et qui était et qui vient, et de la part des sept Espritsc qui sont devant son trône, 5et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! À celui qui nous aime, et qui nous a lavésd de nos péchés dans son sang 6- et il a fait de nous un royaume, des sacrificateursAe pour son Dieu et Père - , à lui la gloire et la force aux siècles des siècles ! Amen. 
    7Voici, il vient avec les nuées, et tout oeil le verra, et ceux mêmes qui l’ont percé ; et toutes les tribus de la terref se lamenteront à cause de lui. Oui, amen !  
    8Moi, je suis l’alpha et l’omégag, dit le Seigneur Dieu, Celui qui est et qui était et qui vient, le Tout-puissanth
    9Moi, Jean, qui suis votre frère et qui ai part avec vous à la tribulationi et au royaume et à la patience en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmosj, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus Christ. 10Je fus en esprit, dans la journée dominicalek, et j’entendis derrière moi une grande voix, comme d’une trompette, 11disant : Ce que tu vois, écris-le dans un livre et envoie-le aux sept assembléesA : à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicéel

    (Traduction révisée)

    Notes

    a. Le mot grec apocalypsis signifie révélation (litt. : dévoilement) et sert de titre au livre entier.

    b. voir v. 11, 20.

    c. voir 3. 1 ; 4. 5 ; 5. 6.

    d. certains lisent : délivrés ; comp. 7. 14 ; 22. 14.

    e. voir 5. 10 ; comp. Exode 19. 6.

    f. ou : du pays (Matthieu 5. 5, et note).

    g. première et dernière lettres de l’alphabet grec ; voir 21. 6 ; 22. 13.

    h. voir Genèse 17. 1 ; Exode 6. 3 ; Apocalypse 4. 8 ; 11. 17, etc.

    i. souffrance, oppression ; voir 2. 9 ; Romains 5. 3, et note.

    j. en mer Égée, à 100 km au sud-ouest d’Éphèse.

    k. ou : journée du Seigneur ; voir 1 Corinthiens 11. 20, et note.

    l. les sept villes principales de la province romaine d’AsieA, en commençant par la capitale (ouest de l’actuelle Turquie).

    L’Apocalypse est un livre difficile. Et pourtant que de motifs pour ne pas en négliger la lecture !

    1. Il est la « révélation de Jésus Christ » , notre cher Sauveur.
    2. Cette révélation est faite par lui à ses esclaves, parmi lesquels Jean l’évangéliste, exilé dans l’île de Patmos, est heureux de se compter.
    3. Elle nous parle, non d’un avenir vague et lointain, mais de choses qui doivent arriver « bientôt » .
    4. Enfin n’oublions pas que la lecture sérieuse d’une portion de l’Écriture suffit à apporter une bénédiction à notre âme (v. 3) parce qu’elle est la parole de Dieu. Il ne nous est pas demandé de la comprendre entièrement, mais de la garder (Luc 11. 28).

    Dès qu’il est question des gloires de Jésus, l’adoration jaillit spontanément : « À Celui qui nous aime, et qui nous a lavés… » (v. 5). Remarquons le temps des verbes : il nous aime. Son amour est toujours présent et invariable. Mais il nous a lavés : c’est une œuvre accomplie, achevée, parfaite. Et remarquons aussi l’ordre de ces verbes : c’est parce qu’il nous aime que Christ nous a lavés de nos péchés. Par contre, il fallait que nous le soyons pour être faits dès aujourd’hui « un royaume, des sacrificateurs pour son Dieu et Père » (ch. 5. 10 ; 20. 6 fin). Ce qu’il a fait de nous surpasse ce qu’il a fait pour nous.

    Choisir un livre
    Choisir un passage
    ×
    Choisir un livre
    Choisir un passage