Bannière

Le second livre de Moïse dit l'Exode
Chaque Jour les Écritures - 1ère année

Exode 1. 1 à 22

    Les circonstances ont bien changé dans le pays d’Égypte entre la Genèse et l’Exode. Ce qui caractérise maintenant le Pharaon et son peuple, c’est qu’ils ne connaissent pas Joseph (v. 8 ; Actes 7. 18). Celui qui a sauvé l’Égypte et conservé la vie à tout un peuple a été totalement oublié ! Il en est ainsi du monde actuel dont Satan est le prince. Jésus le Sauveur n’a pas de place dans les pensées des hommes. Et, ce qui va de pair avec l’ignorance de Dieu et de son Fils, les âmes sont tenues dans un dur esclavage dont certains gémissent mais dont la plupart demeurent inconscients. Cet asservissement dans lequel Satan maintient les hommes est figuré d’une manière saisissante par le service impitoyable auquel les fils d’Israël sont ici assujettis (v. 13). Mais le sujet du livre de l’Exode est la rédemption : la délivrance du peuple de Dieu arraché à ce terrible pouvoir. Cela exige la description préalable de son état tragique.

    Le méchant roi ordonne la mise à mort de tous les garçons nouveau-nés en Israël (comparer Matthieu 2. 16). Mais Dieu se sert de femmes qui le craignent et au contraire ne craignent pas les ordres du roi, pour déjouer les intentions de l’ennemi. Combien sont précieux pour le cœur de Dieu tous les signes de fidélité au milieu de cette scène où Satan règne.