Bannière

Épître aux Éphésiens
Chaque Jour les Écritures - 5ème année

Éphésiens 1. 1 à 14

    Éphésiens 1

    1Paul, apôtreA du ChristA Jésus par la volonté de Dieu, aux saintsA et fidèles dans le Christ Jésus qui sont à Éphèsea :  2Grâce et paix à vous, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ !  
    3Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis deb toute bénédiction spirituelle dans les lieux célestes en Christ, 4selon qu’il nous a élus en lui avant la fondation du monde, pour que nous soyons saints et irréprochables devant lui en amour, 5nous ayant prédestinésA pour nous adopterc pour lui par Jésus Christ, selon le bon plaisir de sa volonté, 6à la louange de la gloire de sa grâce dans laquelle il nous a rendus agréablesd dans le Bien-aimée7En luif nous avons la rédemptionA par son sang, le pardong des fautes selon les richesses de sa grâce, 8grâce qu’il a fait abonder envers nous en toute sagesse et intelligence, 9nous ayant fait connaître le mystèreA de sa volonté selon son bon plaisir - ce qu’il s’est proposé en lui-même 10pour l’administration de la plénitude des temps : tout réunir en un dans le Christ, ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre, en lui. 11En luih, nous avons aussi été faits héritiers, ayant été prédestinés selon le proposi de celui qui opère toutes choses selon le dessein de sa volonté, 12afin que nous soyons à la louange de sa gloire, nousj qui avons espéré à l’avance dans le Christ, 13et en qui vous aussik, ayant entendu la parole de la vérité, l’évangileA de votre salut - en qui aussi ayant cru, vous avez été scellésAl du Saint EspritA de la promesse 14qui est les arrhesA de notre héritage, pour la rédemptionA de la possession acquisem, à la louange de sa gloire. 

    (Traduction révisée)

    Notes

    a. port de la mer Égée, capitale d’une province romaine (l’AsieA) ; voir Actes 18. 19 ; 19. 1-12, 17-20 ; 20. 17-38.

    b. litt. : en.

    c. voir Galates 4. 4-6.

    d. ou aussi : sa grâce dont il nous a comblés.

    e. voir Matthieu 17. 5.

    f. litt. : dans le Bien-aimé, en qui (les v. 3 à 14 constituent une seule phrase dans le texte original).

    g. ou : la rémissionA.

    h. litt. : tout réunir... , en lui, en qui.

    i. ou : plan, ce qu’il s’est proposé.

    j. nous désigne ici les chrétiens d’origine juive, comme en 2. 3 et note.

    k. vous aussi : les chrétiens d’origine païenne.

    l. marqués du sceau (signe de propriété et d’authentification).

    m. c.-à-d. : jusqu’à l’entrée en possession de ce qui a été acquis par Christ.

    L’épître aux Éphésiens considère le chrétien dans sa position céleste. Le ciel n’est pas seulement un séjour futur pour l’enfant de Dieu : il y possède dès à présent son habitation en Christ. Un chef de famille qui travaille hors de son domicile ne songe pas à confondre celui-ci avec l’usine ou le bureau. Être absent de la maison ne l’empêche aucunement d’y avoir son « chez lui » , où sont ses affections, ses intérêts, tout ce qu’il possède. Tel est le ciel pour le racheté : le lieu familier où se trouvent à la fois son trésor et son cœur (Luc 12. 34), parce que son Sauveur y est. Christ est au ciel et nous sommes en Christ. Ce double fait assure notre droit d’accès aux hautes et précieuses bénédictions qui sont les siennes. Tout ce qui concerne le Bien-aimé concerne au même titre ceux qui sont reçus et acceptés favorablement en lui (v. 6). C’est pourquoi l’apôtre développe l’ensemble du propos de Dieu en Christ (source de toute bénédiction) dans cette longue phrase (v. 3 à 14), qui ne supporte aucune coupure, car tout se tient, tout est lié dans la pensée de Dieu. De même, ce qu’il fait pour nous est inséparable de ce qu’il fait pour Christ et doit contribuer finalement « à la louange de sa gloire » (v. 12) et « à la louange de la gloire de sa grâce » (v. 6).

    Choisir un livre
    Choisir un passage
    ×
    Choisir un livre
    Choisir un passage