Bannière

Première épître aux Corinthiens
Chaque Jour les Écritures - 4ème année

1 Corinthiens 1. 1 à 16

    Une assemblée nombreuse avait été formée à Corinthe par le ministère de Paul (Actes 18. 10). Et celui-ci, aussi fidèle pasteur que zélé évangéliste, continue à veiller sur elle avec sollicitude (comparer 2 Corinthiens 11. 28). Il écrit d’Éphèse cette première lettre qui s’adresse aussi à « tous ceux qui en tout lieu invoquent le nom de notre Seigneur Jésus Christ » (v. 2). Si nous en faisons partie, elle est donc bien écrite pour nous.

    Paul a reçu de Corinthe des nouvelles fâcheuses. Divers désordres étaient apparus dans cette assemblée. Mais avant d’aborder ces sujets pénibles, il rappelle à ces croyants leurs richesses spirituelles, attribuant celles-ci à la grâce de Dieu (v. 4, 5). Pour mesurer notre responsabilité et prendre plus au sérieux notre vie chrétienne, essayons quelquefois de faire le compte de nos inestimables privilèges. Et sachons en remercier le Seigneur comme l’apôtre le fait ici.

    Le premier reproche adressé à l’assemblée de Corinthe concerne leurs querelles et rivalités. Tendance qui nous guette aussi parfois ! On y suivait l’homme (Paul, Apollos, Céphas et Christ en tant que docteur plus excellent que d’autres : Jean 3. 2), au lieu d’être unis dans la communion de « Jésus Christ, notre Seigneur », le Fils de Dieu (v. 9). Que celle-ci soit toujours notre part ! (1 Jean 1. 3).