Bannière

Le premier livre des Chroniques
Chaque Jour les Écritures - 2ème année

1 Chroniques 2. 1 à 24

    1 Chroniques 2

    1Ce sont ici les fils d’Israël : Ruben, Siméon, Lévi et Juda ; Issacar et Zabulon ;  2Dan, Joseph et Benjamin ; Nephthali, Gad et Aser. 
    3Les fils de Juda : Er, et Onan, et Shéla ; [ces] trois lui naquirent de la fille de Shua, la Cananéenne. Et Er, premier-né de Juda, fut méchant aux yeux de l’Éternel ; et il le fit mourir. 4Et Tamar, sa belle-fille, lui enfanta Pérets et Zérakh. Tous les fils de Juda : cinq. 5– Les fils de Pérets : Hetsron et Hamul. 6– Et les fils de Zérakh : Zimri, et Éthan, et Héman, et Calcol, et Dara : cinq en tout. 7– Et les fils de Carmi : Acar, qui troubla Israël [et] qui péchaa au sujet de l’anathème . 8– Et les fils d’Éthan : Azaria. 
    9Et les fils qui naquirent à Hetsron : Jerakhmeël, et Ram, et Kelubaïb10Et Ram engendra Amminadab ; et Amminadab engendra Nakhshon, prince des fils de Juda ;  11et Nakhshon engendra Salma ; et Salma engendra Boaz ;  12et Boaz engendra Obed ; et Obed engendra Isaï. 13Et Isaï engendra son premier-né, Éliab, et Abinadab, le second, et Shimha, le troisième ;  14Nethaneël, le quatrième ; Raddaï, le cinquième ;  15Otsem, le sixième ; David, le septième ;  16et leurs soeurs : Tseruïa et Abigaïl. – Et les fils de Tseruïa : Abishaï, et Joab, et Asçaël, trois. 17– Et Abigaïl enfanta Amasa ; et le père d’Amasa fut Jéther, Ismaélite. 
    18Et Caleb, fils de Hetsron, eut des enfants d’Azuba, [sa] femme, et de Jerioth dont voici les fils : Jésher, et Shobab, et Ardon. 19– Et Azuba mourut, et Caleb prit [pour femme] Éphrath, et elle lui enfanta Hur ;  20et Hur engendra Uri, et Uri engendra Betsaleël. 21– Et après cela, Hetsron vint vers la fille de Makir, père de Galaad, et la prit, alors qu’il était âgé de 60 ans ; et elle lui enfanta Segub ;  22et Segub engendra Jaïr, et il eut 23 villes dans le pays de Galaad. 23Et Gueshur et Aramc leur prirentd les bourgs de Jaïr, [et] Kenath, et les villes qui en dépendent, 60 villes. – Tous ceux-là furent fils de Makir, père de Galaad. 24Et après la mort de Hetsron, à Caleb-Éphrathae, Abija, la femme de Hetsron, lui enfanta encore Ashkhur, père de Thekoa. 

    (Traduction révisée)

    Notes

    a. pécher, ici comme 5 : 25 : commettre une infidélité, agir perfidement.

    b. Caleb, voir v. 18.

    c. ou : les Syriens.

    d. ou : Et il prit sur Gueshur et Aram.

    e. qqs. lisent : Caleb vint vers Ephratha. Et.

    Pourquoi tous ces registres généalogiques ?

    Ne cherchons pas dans ces listes de noms l’ordre et la rigueur exigés par exemple d’un registre de l’état civil. Ici, comme toujours, la Parole de Dieu ne répond pas à la curiosité ni aux recherches de l’intelligence humaine. Des omissions, des substitutions, des interversions, se retrouvent plusieurs fois dans ces chapitres pour répondre aux intentions de l’Esprit de Dieu. Or quelles sont ces intentions ? Pourquoi ces longues généalogies difficiles à lire ? Il s’agit en premier lieu de prouver les droits des familles d’Israël aux promesses faites à Abraham. Chaque Israélite pouvait, en s’y reportant, se prévaloir de ses origines et de ses droits à l’héritage. Hélas ! Nous savons que les Juifs au temps du Seigneur se vantaient d’avoir Abraham pour père, tout en refusant de reconnaître au milieu d’eux celui qui est avant Abraham (Jean 8. 58).

    Quant au chrétien, ayant reçu la vie divine lors de sa nouvelle naissance, il fait partie de la famille de Dieu. Son ascendance terrestre est sans importance ; Dieu est devenu son Père en Jésus, et il peut s’écrier : « Voyez de quel amour le Père nous a fait don, que nous soyons appelés enfants de Dieu » (1 Jean 3. 1).

    Choisir un livre
    Choisir un passage
    ×
    Choisir un livre
    Choisir un passage