Bannière

La Bonne Semence

Qui est-ce qui comprend ses erreurs ? Purifie-moi de mes fautes cachées.
Psaume 19. 12
Celui qui cache ses transgressions ne prospérera pas, mais celui qui les confesse et les abandonne obtiendra miséricorde.
Proverbes 28. 13
Culpabilité

La plupart des psychologues vous diront que le sentiment de culpabilité est un élément négatif qui peut avoir des incidences graves sur le psychisme des personnes. Il risque de produire du découragement et d’entraîner quelqu’un dans une spirale négative préjudiciable à sa santé. Rien de pire, en effet, qu’une maladie contre laquelle on n’a pas de remède. Il faudrait donc éviter tout ce qui est culpabilisant, et le transformer en un sentiment positif et épanouissant. Qui en serait capable ?

La Bible ne cherche pas à éviter cette question essentielle en parlant seulement de choses positives ; elle déclare : “Il n’y a pas de juste, non pas même un seul” (Romains 3. 10). Nous sommes donc tous coupables devant Dieu. Dieu ne cache à personne cette réalité. Mais il donne une solution. Jésus Christ est venu se charger de notre culpabilité. Il est mort sur la croix pour l’effacer entièrement devant Dieu, et pour que puisse se nouer entre lui et chacun de nous une relation personnelle dans la paix.

Ce sentiment de notre culpabilité nous amène à nous tourner vers Dieu, et à découvrir qui il est : “Toi, tu es un Dieu de pardons, faisant grâce, et miséricordieux, lent à la colère, et grand en bonté” (Néhémie 9. 17), et qui est son Fils : “Le médiateur entre Dieu et les hommes… l’homme Christ Jésus, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous” (1 Timothée 2. 5, 6). De sorte que maintenant il n’y a “aucune condamnation pour ceux qui sont dans le Christ Jésus” (Romains 8. 1). Leur culpabilité est ôtée. La paix donnée par Dieu remplit leur cœur (Romains 5. 1).

×
Écouter
Écouter