Bannière

La Bonne Semence

Cette grâce dans laquelle vous êtes est la vraie grâce de Dieu.
1 Pierre 5. 12
La grâce de Dieu qui apporte le salut est apparue à tous les hommes.
Tite 2. 11
La vraie grâce de Dieu

La grâce est une faveur non méritée accordée librement à quelqu’un. Le verset du jour nous invite à réfléchir à la “vraie grâce de Dieu”. Elle ne consiste pas à fermer les yeux sur le mal ou l’injustice, comme si la désobéissance des hommes était une chose de peu d’importance, insignifiante aux yeux de Dieu. Si le mal était simplement ignoré au nom de la grâce, ce serait une grâce bon marché, et la sainteté de Dieu ne serait pas satisfaite. Tout péché commis mérite un jugement. La grâce de Dieu n’ignore pas le mal, mais donne, à tous ceux qui le veulent, un moyen pour que le mal qu’ils ont commis soit pardonné.

Par le sacrifice de Christ à la croix, nous sommes sanctifiés, rendus purs. Sur la croix, Jésus a confessé le mal dont nous sommes coupables, comme si c’était lui qui l’avait commis. Il est écrit dans le Psaume 40, qui nous parle du Seigneur : “Mes iniquités m’ont atteint”. Christ a porté sur la croix la punition pour nos péchés, qu’il a considérés comme les siens.

La vraie grâce de Dieu est apparue par le don de son Fils Jésus Christ. Sur la terre, Jésus a obéi à Dieu, comme tous les hommes auraient dû lui obéir depuis la création. “Par l’obéissance d’un seul (Jésus), beaucoup seront constitués justes” (Romains 5. 19).

La vraie grâce de Dieu nous rend justes quand nous acceptons l’œuvre expiatoire de la croix. Elle nous délivre de toute culpabilité. C’est notre responsabilité de l’accepter. Alors “cette grâce dans laquelle nous sommes” accompagne la vie entière du croyant.

×
Écouter
Écouter