Bannière

La Bonne Semence

Les sœurs envoyèrent dire à Jésus : Seigneur, voici, celui que tu aimes est malade.
Jean 11. 3
Or Jésus aimait Marthe, et sa sœur, et Lazare.
Jean 11. 5
Le Seigneur sait ce qu’il fait
Lecture proposée : Jean 11. 1-44

Lazare et ses deux sœurs, Marthe et Marie, forment une famille pour laquelle Jésus a de l’affection. Il se rend régulièrement chez eux à Béthanie. Un jour cette maison est frappée par la maladie : Lazare, très gravement atteint, est même en danger de mort. Il faut trouver Jésus ! Mais il n’est pas sur place et les deux sœurs lui envoient vite un message : “Celui que tu aimes est malade”.

Marthe et Marie font appel à Jésus alors que Lazare est encore vivant. Mais le Seigneur ne se met pas en route immédiatement, il reste encore deux jours à l’endroit où il se trouve, et dans l’intervalle Lazare meurt. Pourquoi Jésus n’a-t-il pas montré davantage d’empressement ?

Alors que tous sont rongés par l’inquiétude, Jésus, lui, demeure tranquille. Est-il indifférent, ou insensible ? Non, mais il sait ce qui va se passer. La gloire et la puissance de Dieu vont être révélées quand Lazare sortira du tombeau, ressuscité par Jésus.

Comme Marthe et Marie, n’avons-nous pas tendance à nous faire beaucoup de souci dans des situations difficiles ? Il nous semble que le Seigneur n’interviendra pas, ou trop tard – cela malgré nos prières… Jésus n’oublie jamais aucun des siens. Il connaît les circonstances de notre vie, faisons-lui confiance. En son temps il agira selon ses “pensées de paix” (Jérémie 29. 11). Pour chacun des siens, “il fait toutes choses bien” (Marc 7. 37), même si sa réponse est peut-être différente de ce que nous espérions. Nous le comprendrons parfois bien plus tard.

×
Écouter
Écouter