Bannière

Le premier livre des Rois
Sondez les Écritures - 5ème année

Introduction
Jean-Pierre Fuzier : Chapitres 1 à 22
Jean-Daniel Fournier : Chapitres 1 à 22

Les deux livres des Rois forment la suite des deux livres de Samuel. Ils exposent l’histoire d’Israël sous la royauté depuis son établissement en gloire dans la personne de Salomon, fils de David, jusqu’à sa destruction complète sous Sédécias, par la déportation du roi et du peuple de Juda à Babylone.

Les deux livres des Chroniques recouvrent le même espace de temps que le second livre de Samuel et les deux livres des Rois. On y retrouve donc la plupart des événements déjà mentionnés par eux, mais sous un point de vue différent. Alors que dans les livres de Samuel et dans les livres des Rois, c’est la responsabilité des hommes et le gouvernement de Dieu qui sont mis en évidence, les livres des Chroniques insistent davantage sur la fidélité de Dieu à ses promesses pour accomplir ce qu’il s’est proposé et qu’il a promis à David, l’homme selon son cœur, qui préfigure Christ.

La construction du temple de l’Éternel à Jérusalem

Après la transmission du royaume de David à Salomon, le premier événement majeur est la construction du temple de l’Éternel à Jérusalem. L’Éternel vient habiter au milieu de son peuple. Il établit là son gouvernement de justice et de paix, confié au fils de David, assis sur “le trône de l’Éternel”. Sa gloire et sa prospérité sont en bénédiction à toutes les nations.

La division d’Israël en deux royaumes

À la fin de sa vie Salomon cède à l’idolâtrie et l’Éternel sanctionne sa faute par la division de son royaume en deux parties :

– Le royaume de Juda qui comprend les tribus de Juda et Benjamin restées fidèles à la maison de David, ainsi que la plupart des Lévites.

– Le royaume d’Israël formé des dix tribus qui se sont rebellées contre Roboam, le fils de Salomon.

Ces deux royaumes ont été ennemis dès le début de leur histoire et de façon presque constante. Lorsqu’ils se sont rapprochés, notamment sous Josaphat, Joram et Achazia, rois de Juda, contractant des liens par mariage et alliance militaire, cela a contribué à la ruine de Juda sans faire de bien à Israël.

Chacun de ces royaumes a décliné jusqu’à ce que Dieu les détruise par le moyen de puissants rois qui ont envahi le pays d’Israël et ont emmené en captivité leurs rois, leurs princes et une grande partie de la population. Le roi d’Assyrie a mis fin d’abord au royaume d’Israël, puis le roi de Babylone à celui de Juda, 130 ans plus tard environ.

L’idolâtrie et le déclin des deux royaumes

Tous les rois d’Israël ont été idolâtres. Leur succession a été violente : sept d’entre eux sont des conspirateurs qui se sont hissés sur le trône en tuant leur prédécesseur. Le déclin du royaume a été rapide, malgré l’intervention et les miracles de prophètes comme Élie et Élisée envoyés pour ramener le cœur du peuple vers l’Éternel. Même Jéhu, oint comme roi sur Israël de la part de l’Éternel par Élisée n’a pas enrayé cette dégradation.

L’Éternel a maintenu un descendant de David et Salomon sur le royaume de Juda. L’action de plusieurs rois pieux et des sacrificateurs a maintenu le culte de l’Éternel à Jérusalem. Mais l’influence néfaste de quelques rois dont la corruption a même dépassé celle des plus mauvais rois d’Israël a entraîné tout le peuple vers les idoles. Malgré des réveils signalés sous l’impulsion d’Ezéchias et Josias, aucun changement profond ne s’est produit. L’Éternel a adressé à son peuple, par les prophètes, de nombreux avertissements et des appels à la repentance. Mais en vain ; longtemps différé à cause de la patience de Dieu, le châtiment sur son peuple bien-aimé a dû s’exécuter.

La destruction du temple de l’Éternel et de la ville de Jérusalem

Le second livre des Rois s’achève sur la description de la désolation de Jérusalem et du temple de l’Éternel brûlé par les Chaldéens. Terrifiant contraste avec la gloire et la prospérité du temps de Salomon. La gloire de l’Éternel s’est retirée du temple et le gouvernement est confié à Nebucadnetsar, chef du premier empire des nations.

Toutefois une dernière mention de miséricorde signale le relèvement, en captivité, de Jehoïakin, roi de Juda privé de descendant assis sur le trône à cause de sa désobéissance, mais porteur de “la semence de David” dont Christ est issu selon la promesse [Matt. 1. 11, 12 ; Jean 7. 42].

Conclusion

Les livres des Rois racontent l’histoire de l’incapacité des hommes, même le plus doué (comme Salomon) ou “merveilleusement aidé” par Dieu (comme Asa) ou miraculeusement délivré (comme Ézéchias), à conserver ce que Dieu leur a confié. En présence d’une telle démonstration de la faillite de l’homme, pourtant placé par Dieu en possession des bénédictions données à David, Salomon et leurs descendants, on ne peut qu’admirer la perfection de Christ qui accomplira toutes “les promesses faites aux pères”. Il recevra le royaume et l’établira en gloire, justice et paix. C’est “un royaume qui ne sera pas détruit” [Dan. 7. 14]. Sa durée sur la terre sera limitée à mille ans [Apoc. 20. 4], mais sans avoir connu d’altération. À la fin, Christ remettra le royaume intact à Dieu le Père, après que Satan et la mort auront été jetés dans l’étang de feu [1 Cor. 15. 24 ; Apoc. 20. 10, 14].

Pour aider le lecteur à suivre le récit des deux livres des Rois, le tableau de la chronologie des rois de Juda et d’Israël déjà paru dans le volume 6 de “Sondez les Écritures” a été reproduit en tête de ce commentaire.

La césure entre le premier et le second livre des Rois s’effectue au cours des règnes de Josaphat (Juda) et d’Achazia (Israël). Indiquons encore que les deux livres des Rois donnent une grande place à l’histoire du royaume d’Israël jusqu’à sa disparition, notamment aux services d’Élie et d’Élisée. Ils indiquent avec précision l’avènement de chaque roi dans l’un des royaumes par rapport à l’année du règne dans l’autre royaume. En revanche les livres des Chroniques sont plus spécialement consacrés à l’histoire de la famille de David et ne mentionnent les rois d’Israël que dans leurs rapports avec ceux de Juda.

Plan du 1er livre des Rois

Première partie  : Le règne de Salomon  : Ch. 1 à 11  :

1. Salomon sur le trône : Ch. 1 à 4

2. Le temple et les édifices royaux à Jérusalem : Ch. 5 à 8

3. La responsabilité du roi. Détails sur son gouvernement : Ch. 9

4. La reine de Sheba. Richesse et grandeur de Salomon : Ch. 10

5. Le déclin de Salomon : Ch. 11

Deuxième partie  : Le royaume divisé et l’infidélité d’Israël  : Ch. 12 à 16

1. Le royaume divisé ; Roboam et Jéroboam : Ch. 12

2. L’homme de Dieu de Juda. Roboam devient roi : Ch. 13

3. Fin du règne de Jéroboam. Règne de Roboam : Ch. 14

4. Les successeurs de Jéroboam et de Roboam : Ch. 15

5. De Baësha à Achab : Ch. 16

Troisième partie  : Le ministère d’Élie  : Ch. 17 à 22

1. Le prophète puissant : Ch. 17 et 18

2. Élie tombe et se relève. Appel d’Élisée : Ch. 19

3. Achab, le roi impie. Josaphat. Achazia : Ch. 20 à 22

La chronologie des rois d’Israël et de Juda
La chronologie des rois d’Israël et de Juda