Bannière
Le Seigneur est proche
Mardi 16 avril 2019
Comme Jésus passait plus loin, deux aveugles le suivirent en criant : Aie pitié de nous, Fils de David ! … On lui amena un homme muet, démoniaque.
Matthieu 9. 27, 32
Aveugles et muets

Le récit concernant ces deux aveugles et cet homme muet et démoniaque ne se trouve que dans l'Évangile de Matthieu. Considérées ensemble, ces deux infirmités nous fournissent une illustration complète et triste de l'homme dans son état naturel.

Vis-à-vis de Dieu, l'homme est aveugle. Il a les yeux grands ouverts aux intérêts de cette vie, mais quant aux choses spirituelles, il ne peut rien voir. La bonté de Dieu, les perfections de Christ, la puissance de son sang qui purifie et les gloires du ciel ne présentent rien d'attirant pour ses yeux aveuglés.

L'homme naturel n’est pas seulement aveugle mais aussi muet. La langue, toujours prête à parler de questions matérielles, se fige dans le plus grand silence lorsque le sujet de Dieu et de Christ est introduit. Au sujet des thèmes les plus élevés et les meilleurs, l’homme n'a absolument rien à dire.

Un seul peut ouvrir des yeux aveugles et rendre la parole aux muets. L'évangile est présenté aux hommes “pour ouvrir leurs yeux, pour qu'ils se tournent des ténèbres à la lumière et du pouvoir de Satan à Dieu ; pour qu'ils reçoivent le pardon des péchés” (Actes 26. 18). Ceux qui sont spirituellement aveugles et muets reçoivent toujours un bon accueil auprès du Sauveur. Celui qui a été mis au contact de la grâce du Sauveur et a été touché par elle voit tout dans une lumière nouvelle ; il est délivré dans son âme et il se sent comme introduit dans un monde nouveau. Ses yeux sont désormais captivés par les gloires de son Sauveur et Seigneur, et sa bouche est continuellement remplie de louanges. C'est bien là un miracle !

Nos commentaires sont ici en rapport avec des cas véritables de guérison physique, mais des guérisons spirituelles se déroulent chaque jour devant nos yeux. La grâce de Dieu transforme constamment des vies d'hommes. Qui pourrait opérer de pareilles merveilles, si ce n'est notre Dieu, et par quel moyen, si ce n'est par l'évangile ?

W.W. Fereday