Bannière

La Bonne Semence

Samedi 30 novembre 2019
La grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.
Jean 1. 17
Au moment où Jésus entrait, un jour de sabbat, dans la maison d’un des chefs des pharisiens pour prendre un repas, ceux-ci l’épiaient.
Luc 14. 1
Invitations de pharisiens (3)

Les pharisiens s’appliquaient à suivre strictement la loi de Moïse et toutes les traditions religieuses. Ils se sont pourtant fortement opposés à Jésus. Trois fois cependant, Luc nous dit que Jésus a pris un repas chez un pharisien (Luc 7. 36 ; 11. 37 ; 14. 1). Ce cadre privilégié des repas permettait à Jésus de montrer qu’il apportait la grâce et la vérité de la part de Dieu.

Lors d’un de ces repas, Jésus accueille une femme méprisée et lui dit que ses péchés sont pardonnés (Luc 7. 48). Une autre fois il guérit un malade le jour du sabbat (Luc 14. 4). La troisième fois il prononce des paroles sévères : “Vous les pharisiens, vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, mais au-dedans vous êtes pleins de rapine et de méchanceté” (Luc 11. 39).

Dans ces trois cas, nous voyons la sagesse divine de Jésus. S’il manifeste la grâce de Dieu en pardonnant et en guérissant, il rend aussi témoignage à la vérité dans un contexte hostile. Les pharisiens sont alors confrontés à leur hypocrisie et à la dureté de leur cœur. Déjà dans le cas du festin chez Lévi (Luc 5. 27-31), leurs réactions de réprobation montrent les dangers d’une religion coupée de sa source. Cela allait les conduire à mettre à mort Jésus, comme leurs ancêtres avaient tué les prophètes.

Amis chrétiens, une telle attitude nous interpelle. Prions Dieu afin que nos traditions ne fassent pas obstacle à son amour. La grâce de Dieu veut pardonner et libérer. Invitons Jésus dans notre maison, il nous conduira à ouvrir notre porte à ceux qui le cherchent, pour leur faire du bien.