Bannière

La Bonne Semence

Dimanche 10 novembre 2019
Jésus s’en alla avec ses disciples au-delà du torrent du Cédron, où était un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples. Et Judas aussi, qui le livrait, connaissait le lieu ; car Jésus s’y était souvent assemblé avec ses disciples.
Jean 18. 1, 2
Judas connaissait le lieu

Tout en étant Dieu, Jésus Christ était sur la terre un homme de prière. Il montrait l’exemple à ses compagnons et leur apprenait à prier (Luc 11. 1-4 ; 22. 39, 40). Souvent, de passage à Jérusalem, il avait conduit ses disciples dans un jardin situé sur une colline d’où l’on voyait la ville. Là, il avait prié avec eux et les avait enseignés. Judas faisait partie du groupe. Lui aussi était allé dans ce jardin et avait assisté à ces moments de douce intimité et de communion. Il allait avec le groupe, mais son cœur était ailleurs. Il avait entendu Jésus annoncer le message de Dieu. Pourtant, lorsque les chefs juifs cherchent comment se saisir de Jésus, il accepte de trahir son Maître en échange de trente pièces d’argent…

C’est une bonne habitude d’avoir des moments et des lieux de prière. C’est une bonne habitude d’assister à des offices où la Bible est lue. Nous connaissons le lieu… mais où en est notre cœur ? Quelle est notre relation profonde avec Jésus Christ ? Judas connaissait le lieu, mais c’est par le baiser du traître qu’il désigne Jésus à la foule armée qui l’accompagne dans la nuit…

Vous êtes nombreux, enfants et jeunes gens qui allez avec vos parents à un lieu de culte, le dimanche : c’est une bonne chose, un privilège, une heureuse habitude. Mais resterez-vous loin de Jésus, comme Judas, ou vous attacherez-vous à lui sincèrement pour le prier, l’écouter, l’adorer ?