Bannière

La Bonne Semence

Lundi 9 septembre 2019
Je m'étonne que vous passiez si rapidement, de Celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, à un évangile différent, qui n'en est pas un autre ; il y a seulement des gens qui vous troublent, et qui veulent pervertir l'évangile du Christ.
Galates 1. 6, 7
Il y a un seul évangile

“Avant de prendre Jésus pour exemple, il te faut l'accepter comme celui que Dieu t'a donné ; c'est là le fondement de l'évangile. Alors seulement tu pourras le prendre comme exemple. Tel est, vois-tu, l'évangile correctement reconnu. Aucun cœur n'a jamais pu suffisamment admirer et comprendre que Dieu nous ait fait ce cadeau. C'est le grand feu de l'amour de Dieu pour nous qui rend le cœur et la conscience joyeux, qui nous remplit d'assurance et nous comble.

Ainsi, croire en l'évangile, ce n'est pas vouloir accomplir une loi, comme celle donnée à Moïse ! C'est accueillir le Christ comme Sauveur. Ne fais pas du Christ un second Moïse, comme s'il ne faisait rien de plus que d'enseigner et de donner des exemples, comme si l'évangile était un manuel d'enseignement ou un code de lois.

Réfléchis donc à cela : Christ, considéré comme un don, fait de toi un chrétien et nourrit ta foi. Autant il y a de différence entre le don et l'exemple, autant il y a d'éloignement entre la foi et les œuvres. Tu vois, par conséquent, que l'évangile n'est pas un livre de lois et de commandements, qui nous commande notre action, mais un livre de promesses divines, dans lequel il nous promet, nous offre et nous donne tous ses trésors et ses bienfaits en Christ. L'évangile, ce n'est pas autre chose que cela : Christ vient à nous et nous amène à lui. Christ est à toi car il t'est donné par Dieu.”

(d'après Martin Luther)