Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 17 mai 2019
À tous ceux qui l'ont reçu, Jésus leur a donné le droit d'être enfants de Dieu, c'est-à-dire à ceux qui croient en son nom.
Jean 1. 12
Perte d'identité ?

Au cours de l'histoire, certains régimes politiques ont cherché à priver de leur identité leurs opposants ou ceux dont ils voulaient se débarrasser. Les rescapés de prisons ou de camps d'internement ont décrit des processus d'aliénation de la personnalité et de déshumanisation qui font froid dans le dos.

Mais il existe une identité indestructible, celle que possèdent tous ceux que Dieu appelle ses enfants. L'apôtre Jean commence son évangile par l'affirmation que tous ceux qui reçoivent Jésus comme leur Sauveur ont un droit nouveau de la part de Dieu, celui d'être ses enfants. L'apôtre Paul ajoute : Ayant cru en Jésus, “vous avez été scellés du Saint Esprit” (Éphésiens 1. 13). Ce sceau que Dieu appose sur les siens est inviolable, le salut par la foi en Jésus Christ nous donne de manière définitive le statut d'enfants de Dieu. Cette identité ne peut en aucun cas être dérobée, le diable lui-même ne peut pas nous l'ôter. Magnifique sécurité, qui nous procure une sérénité et une paix intérieure immenses ! Paul affirme également : “Je suis assuré que ni mort, ni vie, ni anges, ni pouvoirs, ni choses présentes, ni choses à venir, ni puissances, ni hauteur, ni profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu, qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur” (Romains 8. 38, 39). Soyons donc de ceux qui ont la certitude que leur identité est inaltérable et qu'ils appartiennent à la famille de Dieu pour leur vie terrestre et pour l'éternité.