Bannière
La Bonne Semence
Lundi 11 mars 2019
Je suis crucifié avec Christ ; et je ne vis plus, moi, mais Christ vit en moi ; et ce que je vis maintenant dans la chair, je le vis dans la foi, la foi au Fils de Dieu, qui m'a aimé et qui s'est livré lui-même pour moi.
Galates 2. 20
Le témoignage de François (2)

Beaucoup plus tard, François pourra écrire : “Je suis venu dans cette salle, poussé par des besoins spirituels, une quête de mon âme après Dieu, que je ne connaissais pas, mais à l'existence duquel je croyais. Personne ne m'avait parlé de l'évangile, j'ignorais tout de la religion, mes parents et moi-même n'allions jamais à l'église. Je n'étais qu'un pauvre garçon, élevé sans Dieu, sans foi, qui progressivement a vu se lever en lui des besoins spirituels, un appel vers Dieu. J'avais un immense besoin de Dieu. C'est peut-être la perte de ma sœur aînée qui m'avait amené sans que je m'en rende compte à rechercher Dieu dans ma jeunesse. Il est certain que la souffrance peut nous pousser à rechercher Dieu.

Et Dieu, je l'ai trouvé, pleinement révélé dans le Christ, en qui j'ai vu mon Sauveur et Seigneur. C'est pourquoi les peines et les déceptions ne peuvent altérer ma foi. Je sais en qui j'ai cru. Ce n'est pas une idée, une imagination, c'est une réalité vécue. Je ne remercierai jamais assez Dieu de s'être fait connaître à moi, pour me révéler son Fils et son amour et me donner de pouvoir porter mon regard, mon cœur, vers ce que sera l'avenir, l'éternité, avec lui. C'est un des plans merveilleux de Dieu.”

François a consacré ensuite sa vie à parler inlassablement de l'amour de Dieu révélé en Jésus Christ. Il a pu expérimenter que Dieu est un Père bon et tendre pour ceux qui lui font une entière confiance.

Aujourd'hui, vous pouvez vous aussi crier à Dieu, croire ce qu'il vous dit dans la Bible, et vivre la même expérience.