Bannière
La Bonne Semence
Lundi 11 février 2019
Notre Seigneur Jésus Christ lui-même… nous a aimés et nous a donné une consolation éternelle.
2 Thessaloniciens 2. 16
Approchons-nous donc avec confiance du trône de la grâce, afin de recevoir miséricorde et de trouver grâce, pour avoir du secours au moment opportun.
Hébreux 4. 16
Tout va bien
Lecture proposée : 2 Rois 4. 8-37

Une femme riche, avec son mari, a accueilli chez elle le prophète Élisée, aménageant pour lui une petite chambre sous leur toit. Pour la remercier de sa généreuse hospitalité, Élisée promet la naissance prochaine d'un fils à cette femme sans enfant. Conformément à la parole du prophète, un enfant naît dans ce couple et grandit sous les tendres soins de sa mère.

Mais un matin, alors qu'il est aux champs avec son père, le jeune garçon se plaint de la tête. Son père le fait ramener à la maison. Très vite, son état s'aggrave et, à midi, il meurt sur les genoux de sa mère. Alors, elle étend son fils chéri sur le lit du prophète, et se met en route. Aux questions étonnées de son mari qui la voit partir, elle répond : “Tout va bien”. Au serviteur d'Élisée venu à sa rencontre, elle répond encore : “Tout va bien”.

Mais devant Élisée, “l'homme de Dieu”, elle laisse éclater sa douleur et son incompréhension. Autant ne jamais avoir eu de fils que de le perdre maintenant… lui dit-elle en substance. Le prophète l'écoute, puis il se rend à leur maison, et là il ressuscite l'enfant.

As-tu un chagrin que personne ne comprend ? Il est si personnel que tes proches y restent étrangers ? Plein d'amertume, fais comme cette femme de foi, va directement à Jésus, il est plus grand qu'Élisée, pourtant il ne repousse personne. Expose-lui tout par la prière, même tes ressentiments. Il te connaît. Il comprend ta souffrance, il apaisera ton cœur, même si ta situation reste inchangée.