Bannière
La Bonne Semence
Mardi 09 octobre 2018
Dieu parle une fois, et deux fois – et l'on n'y prend pas garde.
Job 33. 14
Écoute-moi ; tais-toi, et je t'enseignerai la sagesse.
Job 33. 33
La cible que Dieu visait

Au 17e siècle, dans l'armée de Cromwell, le règlement voulait que chaque soldat porte sur lui un exemplaire de la Bible. Un jeune délinquant s'était enrôlé dans cette troupe, avec l'espoir de rapporter du butin. Comme ses camarades, il avait dû prendre une Bible avec lui. Après une journée de rude bataille, voulant prendre du pain dans son sac, il mit la main sur le livre et y découvrit un mystérieux trou rond dans la couverture. Il en chercha la cause et se rendit compte qu'une balle avait traversé une partie du volume, mais s'était arrêtée sur la page du chapitre 11 du livre de l'Ecclésiaste. Avec stupéfaction, il y lut ces mots : “Réjouis-toi, jeune homme, dans ta jeunesse, et que ton cœur te rende heureux aux jours de ton adolescence… mais sache que, pour toutes ces choses, Dieu t'amènera en jugement” (v. 9).

Dieu lui parlait ! Il prit conscience qu'il avait frôlé la mort. Sans ce livre, il aurait été probablement tué et serait entré dans l'éternité sans être préparé à rencontrer Dieu. À l'instant même il crut en Jésus le Sauveur et, désormais, le suivit fidèlement jusqu'à la fin de sa longue vie. Il aimait dire : “C'est à ma Bible que je dois la vie, celle de mon corps, qu'elle a préservée sur le champ de bataille, et la vie de mon âme, que j'ai trouvée en Jésus Christ”.

Dieu parle aux hommes de mille manières : par un accident, un échec, une délivrance, une déception, ou peut-être le récit que vous venez de lire… La cible qu'il veut atteindre, c'est la conscience et le cœur de ses créatures.