Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 13 juillet 2018
Ne soyez pas non plus idolâtres comme certains d'entre eux, ainsi qu'il est écrit : “Le peuple s'assit pour manger et pour boire, et ils se levèrent pour se divertir”.
1 Corinthiens 10. 7
Du pain et des jeux

Au temps du déclin de l'Empire romain, Rome était le refuge d'une proportion importante de gens inactifs et sans ressources : paysans privés de terre, anciens légionnaires, exilés de tous pays. L'empereur organisait donc des distributions gratuites de grain pour calmer la faim de tous ces gens. Restait à occuper ces chômeurs pour éviter qu'ils ne se révoltent. L'empereur organisait donc des jeux dans les amphithéâtres construits à cet effet. Des spectacles en tout genre y étaient présentés, des plus cruels (les chrétiens livrés aux fauves) aux plus spectaculaires (des courses de chars ou même des batailles navales). Lorsque la tension sociale montait, les mécontents se rassemblaient en foule pour réclamer à cor et à cri : “Du pain et des jeux ! ” (“Panem et circenses”). Cette situation est à l'origine de la ruine de Rome.

La société de consommation propose aujourd'hui à l'homme tous les spectacles imaginables pour occuper son esprit. Dans des stades géants, des parcs d'attraction ou devant sa télé, on lui offre des divertissements qui le passionnent et qui, l'espace d'un moment, lui masquent les réalités du monde. Et pendant ce temps, Dieu est oublié.

Même les chrétiens peuvent se laisser entraîner par ce que le monde offre. Prenons-y garde et annonçons avec persévérance le message d'avertissement de Dieu, avant que vienne le jour du jugement. Aujourd'hui le pardon divin est encore offert. Prenons le temps de le recevoir et de nous intéresser aux réalités éternelles.