Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 27 mai 2018
Tu m'as tissé dans le ventre de ma mère… J'ai été fait d'une étrange et admirable manière… Mes os ne t'ont pas été cachés lorsque j'ai été fait dans le secret, façonné comme une broderie… Tes yeux ont vu ma substance informe, et dans ton livre mes membres étaient tous écrits ; de jour en jour ils se formaient, lorsqu'il n'y en avait encore aucun.
Psaume 139. 13-16
Le psaume des futures mamans

Mon bébé vient de naître, et le médecin le met dans mes bras, avec ces mots : “Et maintenant, madame, admirez votre œuvre ! ”

Je reste songeuse. Ce bébé est-il vraiment “mon œuvre” ? Je l'ai porté et mis au monde, c'est vrai. Mais qui a présidé à la fécondation, à la division et la multiplication des premières cellules, à leur agencement progressif étonnant ? Qui a travaillé dans le secret, tout au long de la grossesse, jusqu'au moment où un être humain est né dans ce monde, pourvu d'un corps au fonctionnement admirable, mais aussi d'un esprit et d'une âme ? La mère est-elle autre chose qu'un instrument dans les mains du Créateur ?

Mes pensées se portent vers le Psaume 139. David s'y émerveille de la façon dont Dieu l'a formé, s'intéressant aux tout premiers moments de son existence. N'a-t-il pas été “façonné comme une broderie” ? Alors qu'il n'était encore qu'un fragile embryon, Dieu le voyait, et notait soigneusement les étapes de son merveilleux développement.

Futures mamans, ce psaume est pour vous. Il vous montre combien le petit enfant que vous portez bénéficie de l'intérêt et des soins attentifs du Créateur, qui prend note de toutes les étapes de sa formation secrète, du premier jour de sa conception jusqu'à sa naissance.

Ce petit enfant, un parmi tant d'autres bébés qui naissent chaque jour, est pour Dieu un être unique, précieux, aimé. Il l'a formé tel qu'il est, et désire l'avoir avec lui au ciel pour l'éternité. Jésus Christ est venu pour lui !