Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 27 avril 2018
Dieu n'a pas manqué, pourtant, de rendre témoignage de ce qu'il est par ses bienfaits, en vous donnant du ciel des pluies et des saisons fertiles, rassasiant vos cœurs de nourriture et de joie.
Actes 14. 17
Venez à moi ; écoutez, et votre âme vivra.
Ésaïe 55. 3
À chacun sa vérité ?

– En matière de religion, chacun a sa vérité, il n'y a donc pas de vérité sur Dieu !

– Jeune homme, a répondu le conférencier, vous voulez dire que chacun peut choisir ce qu'il croit et qu'il n'y a pas de vérité absolue. Vous l'affirmez ?

– C'est exactement cela, et je l'affirme.

– Mais vous ne voyez pas qu'il y a une contradiction dans ce que vous dites ! Vous affirmez péremptoirement quelque chose et vous dites qu'il n'y a pas de vérité ! S'il n'y a pas de vérité, vous ne pouvez rien affirmer. En réalité, il y a bien une vérité absolue, ultime, et vous devez la chercher ; c'est votre responsabilité. (d'après R. Wurmbrand)

Il y a une seule vérité sur Dieu, quelles que soient les opinions humaines à ce sujet. Cela veut dire, non pas qu'il faille rejeter ceux qui pensent autrement que nous, mais que nous devons rechercher la vérité, et croire en elle.

Comment trouver la vérité au sujet de Dieu ? Non pas en nous perdant dans des réflexions ardues, mais en recevant simplement ce que Dieu a révélé. Il suffit d'écouter ce que Dieu a témoigné de lui-même. Il s'est révélé dans la Bible et il convient de la lire, parce qu'elle est la Parole de Dieu, la vérité absolue. Il s'est révélé aussi en nous envoyant son Fils, Jésus Christ, “le chemin, et la vérité, et la vie” (Jean 14. 6). La vérité de ce qu'est Dieu nous dépasse totalement. Même en lisant la Bible, nous ne pouvons que saisir partiellement ce qu'il est. Mais la vérité reste unique, merveilleuse : “Dieu est lumière” ; “Dieu est amour” (1 Jean 1. 5 ; 4. 8).