Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 15 avril 2018
Contemplant à face découverte la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur en Esprit.
2 Corinthiens 3. 18
(Jésus dit : ) Moi, je suis le vrai cep, et mon Père est le cultivateur… Tout sarment qui porte du fruit, il le nettoie, afin qu'il porte plus de fruit.
Jean 15. 1, 2
Ôtez ce qui ne lui ressemble pas

Quand on a demandé à Michel-Ange (1475-1564) quelle méthode il avait utilisée pour sculpter la statue de Moïse, il a répondu : “Vous prenez un gros morceau de marbre et vous taillez tout ce qui ne ressemble pas à Moïse”.

Quand nous venons à la foi, nous sommes au départ comme des blocs de marbre informes, comme des pierres brutes extraites d'une carrière. Mais Dieu ne veut pas que nous en restions là. Il désire que nous ressemblions de plus en plus au Seigneur Jésus. Pour nous faire progresser moralement vers Celui qui reste notre modèle, il taille en nous tout ce qui ne ressemble pas au Christ.

Imiter le Christ ne veut pas dire essayer de le copier, mais vivre de lui par son Esprit, comme un sarment de vigne vit grâce à la sève qui coule en lui. Car tout chrétien a une nouvelle vie, venant de celle de Christ.

Apprendre à lui ressembler, c'est entreprendre un voyage qui dure toute la vie. Contrairement à nous, Dieu est patient. La croissance est progressive : un pas pour chaque jour. Il faut accepter de laisser Dieu nous modeler et nous transformer à sa façon, même si cela prend du temps.

Te ressembler, Jésus, c'est mon espoir suprême.
Penser, agir, aimer, toujours plus comme toi !
Te ressembler, Jésus, c'est mon espoir suprême.
Par ton Esprit rends-moi semblable à toi !