Bannière
La Bonne Semence
Jeudi 29 mars 2018
Nous prêchons Christ crucifié, pour les Juifs occasion de chute, pour les nations folie, mais pour ceux qui sont appelés, aussi bien Juifs que Grecs, Christ la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu.
1 Corinthiens 1. 23, 24
Nous prêchons Christ crucifié

Quelque part en Angleterre, il y avait une église où on pouvait lire, gravé sur le fronton : “Nous prêchons Christ crucifié”. Au fil du temps le lierre a commencé à pousser sur les murs. Le dernier mot de la phrase a été caché en premier : “Nous prêchons Christ”. Puis c'est devenu : “Nous prêchons”, et pour finir l'inscription a été complètement recouverte. Le bâtiment n'est aujourd'hui plus qu'une ruine envahie par la végétation.

Cette histoire illustre l'importance pour tout chrétien de proclamer un évangile complet et conforme à celui de la Bible. Si l'on enlève la croix de Christ, si l'on occulte le péché de l'homme et la nécessité du sacrifice de Jésus pour apaiser la colère de Dieu, alors c'est un “évangile différent”, comme le dit l'apôtre Paul à deux reprises (2 Corinthiens 11. 4 et Galates 1. 6).

Les hommes acceptent volontiers qu'on leur parle de Jésus comme d'un homme de bien. Il y en a eu d'autres dans l'histoire… Mais beaucoup se ferment quand on met en évidence le fait qu'il a dû mourir pour que leurs péchés soient ôtés. Et pourtant, sans cela, nous serions tous perdus pour toujours.

Lecteurs, ne nous en voulez pas si nous insistons si souvent sur la croix de Christ. C'est le cœur de l'évangile, et ce serait trop grave de ne pas vous indiquer le vrai et le seul chemin du salut.

“La parole de la croix est folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui obtenons le salut, elle est la puissance de Dieu” (1 Corinthiens 1. 18).