Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 22 septembre 2017
Jésus dit à ses disciples : … Si ton frère pèche, reprends-le et, s'il se repent, pardonne-lui ; si sept fois par jour il pèche contre toi, et que sept fois il retourne à toi, en disant : Je me repens, tu lui pardonneras. Les apôtres dirent au Seigneur : Augmente-nous la foi.
Luc 17. 1-5
Patience et foi

Jésus nous montre la nécessité d'avoir de la patience et de l'amour pour ceux qui nous entourent. Il présente le cas d'un homme ayant fait plusieurs fois du tort à son ami, mais qui revient chaque fois lui demander pardon en reconnaissant sa faute. Mettons-nous à la place de l'un ou de l'autre :

– Comme celui qui est en faute, serions-nous retournés demander pardon jusqu'à sept fois de suite dans la même journée ? Est-ce que nous ne laissons pas souvent pour demain des problèmes qui pourraient être avoués et réglés aujourd'hui ?

– Comme celui qui est blessé, aurions-nous la patience d'écouter celui qui nous a fait du tort ? Et pourrions-nous oublier autant de fois ce qu'il nous a fait ?

Les amis de Jésus se posent des questions similaires, sans se faire d'illusion sur leurs propres capacités. Pour atteindre l'exemple que Jésus donne, ils demandent une foi plus grande, pour vivre dans l'amour et la patience. C'est par la foi que de telles situations peuvent être vécues : le Seigneur Jésus dit que la foi rend possible ce qui est impossible. Il leur donne cet exemple : “Si vous aviez de la foi comme un grain de moutarde, vous diriez à ce mûrier : Déracine-toi et plante-toi dans la mer ; et il vous obéirait”.

Dieu répond toujours à la foi avec bonté, mais sa réponse n'est pas à notre mesure, elle va bien au-delà ! Hudson Taylor (1832-1905), missionnaire en Chine, a souvent expérimenté cela. Il disait même à propos de ces versets : “Ce n'est pas d'une grande foi que nous avons besoin, mais d'une foi en un grand Dieu”.