Bannière
La Bonne Semence
Mercredi 16 août 2017
La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur… Si, de ta bouche, tu reconnais Jésus comme Seigneur, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé.
Romains 10. 8, 9
Osez la Bible ! (7)

L'ensemble du texte de la Bible est un message vrai, solennel et merveilleux tout à la fois, dont la grandeur est perceptible à chaque page. Mais il ne suffit pas d'admettre sa valeur universelle. Encore me faut-il reconnaître que je suis personnellement concerné. Ce message, sans concession ni zone d'ombre, ne nous laisse ni sur notre faim, ni dans le désespoir : l'homme est responsable, et perdu loin de Dieu. Il devra tôt ou tard lui rendre des comptes de la vie qu'il a reçue de lui. D'où sa terrible situation. Mais Dieu, qui est souverain (lui n'a de comptes à rendre à personne), aime sa créature et veut son bonheur. En effet :

– Dieu est tellement grand qu'il ne peut rien attendre de l'homme ; celui-ci est tellement petit qu'il ne peut atteindre Dieu par ses propres efforts.

– Dieu est saint, il ne peut supporter le moindre mal ; l'homme est lié au mal et il ne peut rien faire pour se sauver lui-même. Alors, Dieu fait tout pour sauver l'homme perdu. Il va même jusqu'à sacrifier son Fils. Sauver l'homme, cela signifie le réconcilier avec lui, non seulement pour l'avenir (après la mort), mais dès maintenant, afin qu'il puisse saisir le vrai sens de sa vie, et la vivre avec la force de Dieu. Chacun doit donc décider :

– soit abdiquer devant Dieu, croire au moyen que Lui a donné, pour naître de nouveau, comprendre enfin son destin et vivre désormais une vie qui vaille la peine d'être vécue ;

– soit ne pas croire, croire “à moitié”, ou faire semblant, et rester perdu, sans certitudes et sans paix.