Bannière
La Bonne Semence
Mercredi 08 juin 2016
Avant qu'ils crient, je répondrai, et pendant qu'ils parlent, j'exaucerai.
Ésaïe 65. 24
La prière de sa fille

Un conférencier athée parlait devant un large public. Il venait d'attaquer la foi chrétienne et de ridiculiser ces gens naïfs qui croient encore à la prière. Soudain, un homme dans l'assistance se leva et demanda la parole.

– Vous avez devant vous un homme qui autrefois était l'un des plus misérables de toute la ville. Adonné à la boisson et au jeu, je battais ma femme. Je n'étais qu'un voyou. Ma femme et ma fille étaient terrifiées chaque fois qu'elles m'entendaient entrer dans la maison. Cependant, ma femme priait pour moi depuis des années. Elle enseignait aussi à notre petite fille à prier pour son papa.

Un soir, je suis rentré à la maison plus tôt que d'habitude. Cette fois-là je n'étais pas ivre. Ma femme venait juste de monter mettre la petite au lit. Je me suis avancé sans faire de bruit et j'ai tendu l'oreille. Ma petite fille priait : “Seigneur Jésus, sauve mon papa. S'il te plaît, Seigneur Jésus, délivre mon cher papa”.

Elles ne savaient pas que j'écoutais. J'ai quitté la maison sans bruit. J'étais foudroyé. Un cher papa, je ne l'étais pas… Je crois que je ne l'avais jamais embrassée. J'étouffais de honte. J'ai prié avec désespoir : “Seigneur, aide-moi ! Réponds à la prière de mon enfant ! ” Et il a vraiment répondu.

Aujourd'hui, je suis reconnaissant à Dieu de la force qu'il me donne pour être un bon mari et un vrai père. Nous sommes maintenant une famille heureuse. C'est pourquoi je crois en Dieu, car véritablement il entend les prières et il y répond.