Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 28 août 2015
Reviens… ; je ne ferai pas peser sur vous un visage irrité, car je suis bon, dit l'Éternel ; je ne garderai pas ma colère à toujours. Seulement, reconnais ton iniquité.
Jérémie 3. 12, 13
Éternel ! si nos iniquités rendent témoignage contre nous, agis à cause de ton nom ; car nos infidélités sont multipliées.
Jérémie 14. 7
Je n'ai que ce que je mérite
1 Samuel 30. 1-7

David avait eu tort de s'allier aux ennemis de son peuple, lui le futur roi d'Israël. Lorsqu'il revient enfin à la ville où il habitait et qu'il n'aurait pas dû quitter, c'est le désastre : la ville est pillée, les femmes et les enfants ont été emmenés captifs. Ses soldats parlent de le lapider… Moment bien sombre dans la vie de cet homme de foi ! “David fut dans une grande détresse”, nous dit le récit. “Et David se fortifia en l'Éternel, son Dieu”. Sa foi reprend le dessus et Dieu y répond. Il accorde à David une délivrance complète. Il retrouve tout, femmes, enfants et biens matériels, pour lui et pour ses hommes.

Dans cette circonstance, David aurait pu se dire : “Je n'ai que ce que je mérite”, et puis, désespérer… En effet, n'était-ce pas sa faute s'il en était là ? Il payait les conséquences de sa désobéissance à Dieu. Pouvait-il encore espérer le secours divin ? Mais justement, dans ce jour de détresse, David a un urgent besoin de Dieu, de “son Dieu” ! C'est à lui qu'il fait appel avec foi, et il n'est pas déçu.

Croyants, nous devons aussi parfois faire face aux conséquences de nos fautes. Si Satan profite de ces occasions pour nous pousser au désespoir, comme David, repoussons ces sombres pensées, et tournons-nous vers Dieu avec foi. Jamais il ne nous rejette. Il est le Dieu de pardon, le Dieu d'espérance, le Dieu de toute grâce !