Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 12 juillet 2015
Mon Dieu… m'a revêtu des vêtements du salut, il m'a couvert de la robe de la justice.
Ésaïe 61. 10
Tous ceux qui croient sont justifiés gratuitement par sa grâce, par la rédemption qui est dans le Christ Jésus… par la foi en son sang.
Romains 3. 24, 25
Tout près, et bien loin
Matthieu 22. 1-14

Dans cette parabole, Jésus parle d'un repas de noces, qu'un roi a préparé pour son fils. Le festin est prêt, mais… les invités refusent de venir ! Alors, le roi envoie ses serviteurs chercher dehors tous ceux qu'ils trouvent. Il les invite tous gratuitement. Pour être admis au festin, une seule condition : revêtir un “habit de noces”, fourni par le roi. Alors que la salle est remplie, le roi entre pour voir ses invités. Il remarque un homme qui n'a pas la tenue exigée. À la question du roi : “Comment es-tu entré ici ? ”, cet homme n'a rien à répondre. Il est jeté “dans les ténèbres de dehors”.

Cette parabole s'applique à la période actuelle. Jésus a été rejeté par son peuple, et depuis lors l'évangile est annoncé à tous, sans distinction. Dieu accueille, sauve et rend juste quiconque croit en Jésus, gratuitement.

Celui qui a gardé ses propres vêtements représente ceux qui se disent chrétiens, sans avoir saisi pour eux-mêmes la grâce divine qui pardonne leurs péchés. Ils ont bonne apparence et se mêlent aux véritables chrétiens, sans percevoir qu'ils ont besoin de pardon…

Mais Dieu ne peut accepter dans sa sainte présence que ceux qui sont rendus justes par sa grâce. Tôt ou tard, la rencontre a lieu. Et, chose terrible, ceux qui se croient justes et n'ont pas reçu le pardon de leurs péchés sont jetés dehors.

Ils étaient tout près, mêlés aux croyants, mais ils seront jetés loin, et condamnés.

Soyons vrais devant Dieu. Acceptons par la foi cet “habit”, le salut gratuit, avant qu'il ne soit trop tard !