Bannière
La Bonne Semence
Mercredi 16 avril 2014
Si un membre souffre, tous les membres souffrent avec lui ; si un membre est glorifié, tous les membres se réjouissent avec lui. Or vous êtes le corps de Christ, et ses membres chacun en particulier.
1 Corinthiens 12. 26, 27
[Christ] est le chef (ou la tête) du corps, de l'assemblée.
Colossiens 1. 18
Aïe, tu m'as fait mal !

En classe, Caroline se balance sur sa chaise. Assis derrière elle, Paul étend les jambes sous sa table. Soudain, la chaise de Caroline appuie sur le pied de Paul. Celui-ci hurle : “Aïe, tu m'as fait mal ! ” Paul n'a pas l'idée de dire : “Tu as fait mal à mon pied”. Même si c'est son pied qui souffre, c'est Paul qui a mal. Le pied de Paul, ou sa jambe, ou sa main, c'est lui ! On dit de même : “Je me suis brûlé, je me suis coupé…” Même si c'est le doigt qui est concerné, c'est moi qui souffre !

En effet, le corps humain constitue un tout, uni de manière vitale à la tête. Si mon pied est blessé, c'est mon cerveau qui perçoit la douleur, et le corps tout entier souffre. Le corps et la tête sont étroitement liés, et n'existent pas l'un sans l'autre.

Tout cela est d'une grande portée pour la vie chrétienne. En effet, la Bible enseigne que tous les chrétiens forment le corps de Christ, et qu'il est la tête de ce corps. Chaque véritable chrétien est lié à Jésus Christ par un lien vital, il vit de la même vie que lui. Rien ne peut briser ce lien, il est formé pour l'éternité. Ce qui concerne le chrétien concerne donc directement Jésus lui-même !

N'est-ce pas consolant pour chacun de nous ? À travers les peines de la vie, Jésus souffre avec nous.

Cela nous encourage aussi à entourer d'égards et de soins attentifs tous nos frères et sœurs dans la foi. Eux, c'est Lui !