Bannière
La Bonne Semence
Samedi 01 mars 2014
Cette parole est certaine et digne d'être pleinement reçue : le Christ Jésus est venu dans le monde pour sauver les pécheurs.
1 Timothée 1. 15
Ces paroles sont certaines et véritables.
Apocalypse 21. 5
Je ne peux pas me forcer !

“Tu as la chance de croire, tu as la foi, pas moi ! Je ne peux pas me forcer, je n'y peux rien”. Par ces mots, Marion met un terme à une conversation embarrassante…

La foi est-elle un privilège réservé à quelques-uns, ou le fruit d'un effort d'imagination ? Non ! La foi consiste à recevoir le témoignage de Dieu : il veut se révéler à ses créatures qu'il aime. Peut-il être question de se forcer, quand il s'agit de croire en Dieu qui nous a créés à son image pour connaître une vraie relation avec lui ?

Dieu parle à l'homme de façons variées. Il veille à ce que ses messages soient compréhensibles.

– La création est le premier message de Dieu, il est universel. Ce témoignage à “sa puissance éternelle et sa divinité”, à sa bonté, rend inexcusable et malheureux celui qui le refuse (Romains 1. 20). Il ne s'agit pas de se forcer, mais de s'incliner pour adorer ce Dieu merveilleux.

– Dieu parle également aux hommes par la Bible. Ce message s'adresse à la conscience et au cœur de tous. À celui qui la lit avec droiture et sans a priori Dieu se révèle et il lui donne d'être convaincu de “réalités qu'on ne voit pas” : c'est la foi (Hébreux 11. 1). Croire ainsi ne relève pas d'un effort, mais d'une démarche honnête.

– Dieu adresse aussi des messages plus personnalisés : par les détails de ma vie quotidienne, dans ma conscience, il m'interpelle. Il s'agit d'écouter…

Refuser ces messages revient à les mépriser ; c'est faire de Dieu un menteur (Jean 3. 36). Recevons plutôt avec douceur le message essentiel de Dieu : il nous dit qu'il nous aime et qu'il nous a donné un Sauveur.