Bannière
La Bonne Semence
Mercredi 14 août 2013
Fais-tu sortir les signes du zodiaque en leurs saisons, et mènes-tu la grande Ourse avec ses filles ?
Job 38. 32
Quand je regarde tes cieux, l'ouvrage de tes doigts, la lune et les étoiles que tu as disposées : Qu'est-ce que l'homme, que tu te souviennes de lui ?
Psaume 8. 3, 4
Regardez les étoiles

Au mois d'août, on aime s'allonger dans l'herbe, la nuit, et regarder le ciel. C'est l'époque où des pluies d'étoiles filantes apparaissent devant nos yeux émerveillés. Contempler par temps clair la diversité, l'harmonie, la beauté du ciel, chercher la grande Ourse, Orion, Pégase, est toujours fascinant. Mais même si nous nous sommes appliqués à connaître le nom de beaucoup d'astres, il faut bien reconnaître qu'il nous est impossible de les nommer tous ! Nous prenons alors conscience de notre petitesse face à l'infini qui est devant nos yeux.

Il y a pourtant quelqu'un qui peut compter et nommer toutes les étoiles : “[Dieu] compte le nombre des étoiles : à elles toutes il donne des noms” (Psaume 147. 4). Le témoignage de sa puissance et de sa majesté est là devant nous. Il compte aussi les nuages dans leur course furtive et éphémère (Job 38. 37).

Dieu compte aussi nos pas (Job 14.16)et même les cheveux de notre tête (Matthieu 10. 30). Il tient compte de nos larmes (Psaume 56. 8).

Celui qui a créé l'univers et le maintient en mouvement s'intéresse à moi, un être si petit, si faible au regard de cette immensité. Aucun détail de ma vie ne lui est indifférent. Il me connaît et m'aime personnellement, il me l'a montré en donnant son Fils unique. “En ceci a été manifesté l'amour de Dieu pour nous : c'est que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui” (1 Jean 4. 9). Pourrais-je rester insensible à un tel amour ?