Bannière

La Bonne Semence

Jeudi 19 janvier 2012
Nation s’élèvera contre nation et royaume contre royaume ; et il y aura des famines, des pestes et des tremblements de terre en divers lieux. Mais tous ces événements sont un commencement de douleurs.
Matthieu 24. 7, 8
Ô Dieu… ! Tu es mon secours et celui qui me délivre.
Psaume 70. 5
La fin des temps

Nous entendons chaque jour parler de catastrophes, naturelles ou non, de violences, de haines, de scandales, de guerres. Le bien et le mal se mélangent, l’individualisme règne, Dieu est ignoré, nié ou très mal connu (que ne fait-on pas en son nom !).

Tout cela peut avoir un “parfum de fin des temps”… Où va le monde dans lequel nous vivons ? La Bible nous l’annonce depuis bien longtemps, le monde va au-devant du jugement. Mais pour chacun, il est encore temps de se tourner vers Dieu.

On entend parfois dire : “Dieu sauvera tous les hommes, il est trop bon”. Pourtant, vous réclamez la justice contre ceux qui ont volé, torturé, tué, et vous refuseriez à Dieu le droit à la justice, en voulant qu’il accepte ceux qui le rejettent et qui ont cloué son Fils sur la croix ! Il invite tout homme au bonheur, mais celui qui refuse obstinément son salut, Dieu le laisse libre de choisir son malheur.

Car, si la mort est le point final de toute vie sur la terre, elle est aussi le passage vers l’éternité et la rencontre avec Dieu. La situation si inquiétante du monde est un avertissement : la “fin des temps” approche, il est urgent de chercher à connaître Dieu, pour être réconcilié avec lui et ne pas avoir à affronter son jugement un jour.

Dieu parle aussi à ses enfants : ce monde passe, mais “je voudrais que vous soyez sans inquiétude” (1 Corinthiens 7. 31). Et il les interpelle : “Toutes ces choses devant donc se dissoudre, quelles gens devriez-vous être en sainte conduite et en piété…” (2 Pierre 3. 11).