Bannière
La Bonne Semence
Mardi 14 juin 2011
Jésus Christ est le Même, hier, et aujourd'hui, et éternellement.
Hébreux 13. 8
Il est mort pour tous afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui pour eux est mort et a été ressuscité.
2 Corinthiens 5. 15
À l'heure du bilan

Que peut nous apporter le récit détaillé de la vie de deux croyants tels que Jacob et David, qui ont vécu il y a plus de 3000 ans  ? On peut être surpris d'entendre Jacob, après 130 ans de vie, déclarer que les jours de sa vie ont été “courts et mauvais” (Genèse 47. 9).

Est-ce une manière de dire que le temps passe vite  ? Peut-être, mais le contexte est plutôt un aveu  : Jacob a pris conscience que, même si sa vie a été bien remplie, elle contenait peu de choses qui aient de la valeur pour Dieu.

Comme celle de Jacob, notre vie s'écoule. À l'heure du bilan, que restera-t-il de notre passage sur la terre  ? Qu'importe notre condition sociale ou notre train de vie, ce qui comptera alors, c'est l'appréciation de Dieu sur notre existence. Si nous avons vécu dans l'insouciance, loin de Dieu, notre vie est une vie perdue.

Quelle différence avec la vie de David  ! Sa vie a été utile à Dieu. Il a, “en sa propre génération, servi les desseins de Dieu” (Actes 13. 36).

La durée de notre vie est un cadeau de notre Dieu créateur, un temps fixé qu'il met à notre disposition, et où notre responsabilité est engagée. Ce temps sera déjà sur la terre un temps de bonheur, si nous le passons en relation avec Dieu qui nous l'a donné. Jésus est venu sur la terre pour nous mettre en relation avec Dieu, son Père. C'est par la foi en lui que notre vie prendra son sens. Chaque croyant est appelé à vivre pour Jésus qui pour lui est mort et a été ressuscité.