Bannière
La Bonne Semence
Jeudi 28 avril 2011
Vous êtes manifestés comme la lettre de Christ…, écrite non avec de l'encre, mais par l'Esprit du Dieu vivant.
2 Corinthiens 3. 3
Nous sommes donc ambassadeurs pour Christ.
2 Corinthiens 5. 20
Panneaux indicateurs (2)

Dans le compartiment, la conversation se prolonge. Paul rappelle que Jésus n'a jamais proposé de croire aux chrétiens pour être sauvé, mais de croire en Christ. Les chrétiens, les vrais disciples, c'est-à-dire ceux dont le christianisme ne se réduit pas à une simple pratique religieuse extérieure, mais correspond à un engagement intérieur, sont comme des panneaux indicateurs montrant Jésus. On peut bien regretter qu'un panneau soit tordu, délavé, voire un peu de biais  ; l'important est que l'on puisse encore y lire ce qu'il indique et que la destination proposée soit bien Jésus Christ.

Ce dont l'homme a besoin, et ce que Jésus lui propose, ce n'est pas un christianisme d'imitation qui consisterait à calquer sa conduite sur celle d'un de ses disciples, si fidèle soit-il. Le christianisme authentique résulte du changement intérieur que produit chez un homme la rencontre personnelle avec le Christ.

La vie du croyant emprunte alors une nouvelle direction  : elle tourne le dos à certains objectifs pour en poursuivre d'autres. Elle prend dans une certaine mesure le grand virage, comme ces chrétiens à qui s'adressait l'apôtre Paul, il y a environ 2000 ans  : “Vous vous êtes tournés vers Dieu, vous détournant des idoles pour servir le Dieu vivant et vrai” (1 Thessaloniciens 1. 9).

Amis croyants, ne soyons pas des panneaux illisibles, cachés ou mal orientés, mais au contraire, vivons de manière à indiquer clairement le nom et la direction de notre Sauveur.