Bannière
La Bonne Semence
Vendredi 28 août 2009
Mon âme, bénis l'Éternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits.
Psaume 103. 2
En toutes choses rendez grâces.
1 Thessaloniciens 5. 18
Contents de ce que Dieu nous donne

La scène se passe en 2007. Dans un village de la brousse africaine, un missionnaire vient de finir d'installer un panneau solaire sur le toit d'une hutte. L'après-midi se passe, puis la nuit vient. A l'intérieur, toute la famille se rassemble autour des visiteurs pour assister à ce “miracle”  : une simple ampoule au bout de son fil éclaire toute la pièce  ! Alors le père se lève et se met à prier  : “Merci, Père céleste, de nous avoir donné cette lumière  ! Et, s'il te plaît, aide-nous à ne pas nous enorgueillir parce que nous sommes les seuls du village à avoir l'électricité.”

Moi qui vous raconte cette histoire, que je tiens de la bouche même du missionnaire qui l'a vécue, j'ai eu la semaine dernière une coupure de téléphone qui a duré trois jours. Plus de communications  ! J'en ai été très perturbé, et quand la ligne a été rétablie je ne me souviens pas d'avoir pensé à rendre grâces.

En y repensant, et en comparant ma situation à celle de mes frères lointains, je suis interpellé. Je suis tellement habitué à toutes ces facilités matérielles qui me paraissent aller de soi que la moindre privation prend des proportions démesurées. Je n'apprécie donc plus les bontés de Dieu à leur juste valeur. Je tiens à mon confort, et je risque d'oublier Celui qui me l'accorde. Ma prière est qu'il me garde de toute accoutumance à ses bienfaits journaliers et qu'il m'apprenne “à être content dans les situations où je me trouve” (lire Philippiens 4. 11, 12).