Bannière
La Bonne Semence
Lundi 10 août 2009
Vous… êtes régénérés… par la vivante et permanente parole de Dieu.
1 Pierre 1. 23
J'ai de la joie en ta parole, comme un homme qui trouve un grand butin.
Psaume 119. 162
La Bible est réellement la Parole de Dieu (4)

A la différence de tant d'autres livres, la Bible ne laisse jamais indifférent. Lorsque Jésus déclare  : “Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle” (Jean 3. 16), soit je le crois, soit je ne le crois pas. Dire  : “Peu importe, cela ne me concerne pas, on peut croire ce qu'on veut”, équivaut à ne pas croire. C'est dire que la Bible est mensonge, même si on lui reconnaît un intérêt historique. Pourtant la réalité, c'est que Dieu est vrai et tout homme menteur (Romains 3. 4). Qui le contestera  ? Un philosophe contemporain non croyant écrivait  : “La grande force qui dirige le monde, c'est le mensonge”.

Croire la Bible, qui est la vérité, c'est se placer dans la présence de Dieu qui me parle.

Quelles sont les conséquences de ces deux attitudes par rapport à la parole de Dieu  ? Jésus dit  : “Qui croit au Fils (de Dieu) a la vie éternelle, mais qui désobéit (ou refuse de croire) au Fils ne verra pas la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui” (Jean 3. 36).

On ne peut donc dissocier la confiance en la véracité de la Bible et la foi en Jésus Christ.

La Bible est pleinement convaincante. Elle nous conduit à découvrir tout à la fois Jésus Christ et ce que je suis. Je réalise que je suis un pécheur, mais que Dieu m'a connu et aimé alors que j'étais haïssable (Tite 3. 3). Jésus s'est approché de moi, s'est donné lui-même pour mes péchés (Galates 2. 20), m'a préparé une place dans la maison du Père (Jean 14. 2).(suite le 13 août)