Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 02 septembre 2007
La parole de la croix est folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui obtenons le salut, elle est la puissance de Dieu.
1 Corinthiens 1. 18
Dieu met en évidence son amour à lui envers nous en ceci  : lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous.
Romains 5. 8
Pourquoi la croix  ?

Est-ce que vous ne trouvez pas quelquefois déprimant d'écouter les informations  ? On n'y entend presque que des mauvaises nouvelles. Tous les jours, nous constatons les terribles effets du mal  : la violence, les guerres avec leur triste cortège d'injustices et de souffrances, les maladies, la mort. C'est un terrible poids qui pèse sur l'humanité tout entière.

Mais Dieu n'est pas dépassé par le mal  ; et le message central de l'évangile, c'est que Jésus est venu nous décharger de ce poids immense. Pour cela, il a dû mourir.

Sa mort nous révèle l'extrême gravité du péché qui constitue une offense à l'amour et à la justice de Dieu. Mais elle montre aussi la profondeur de l'amour de Dieu. «Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique» (Jean 3. 16).

Nous ne pouvons parler de l'amour de Dieu sans évoquer aussi les souffrances de Jésus. Il a sympathisé à toutes les détresses humaines. Plus que cela, il a éprouvé aussi la souffrance suprême  : être abandonné de Dieu alors qu'il subissait à notre place le châtiment de nos péchés.

Jésus est mort sur une croix pour donner la vie à tous ceux qui se confient en lui. Il a été mis dans un tombeau mais il n'y est pas resté. Le troisième jour, il est ressuscité, il vit pour l'éternité. Il partage sa vie avec tous ceux qui portent vers lui un regard de foi. Sur la terre, il a été “l'homme de douleurs” que le prophète annonçait (Ésaïe 53. 3). Maintenant, dans le ciel, il est le Seigneur de gloire.