Bannière
La Bonne Semence
Lundi 14 mai 2007
Nous sommes son ouvrage, ayant été créés dans le Christ Jésus pour les bonnes oeuvres que Dieu a préparées à l'avance, afin que nous marchions en elles.
Éphésiens 2. 10
Que fais-tu là  ? D'où viens-tu  ?

Cette question surprend un homme au cours de son sommeil. C'est Jonas. Il dort au fond du bateau qui le conduit à Tarsis. Peut-être que là-bas, il pourra échapper au regard de Dieu. Mais comment échapper à la connaissance parfaite du Dieu des cieux  ?

Jonas, prophète de l'Éternel, a reçu une mission particulière  : porter à Ninive un avertissement solennel  : “ Encore quarante jours, et Ninive sera renversée ” (Jonas 3. 4). Le Dieu de miséricorde veut avertir les Ninivites avant que le jugement ne les atteigne, afin de produire la repentance, pour que le pardon puisse leur être accordé.

Jonas l'a bien compris, mais son égoïsme ne veut pas admettre que le pardon puisse être accordé à une nation ennemie. Refusant de se faire l'instrument d'une grâce pour autrui, il choisit la fuite. C'est au fond du bateau que Dieu le trouve et, pour l'amener lui, Jonas, à la repentance, il se sert des marins païens. Juste retour des choses à l'égard du prophète désobéissant  !

Dans le chemin de ma vie, n'y a-t-il pas, parfois, des fuites motivées par mon désir d'échapper à ma responsabilité  ? Sans aller jusqu'au bout de la terre, je voudrais me dérober à mon devoir. Les bonnes raisons que j'invoque trahissent ma mauvaise conscience. La voix divine s'adresse à moi  : “Que fais-tu là  ? D'où viens-tu  ? ” Le Seigneur place sur notre chemin de nombreuses occasions de témoigner pour lui. Ne suivons pas le chemin de Jonas, mais disons plutôt  : “ Me voici, envoie-moi ” (Ésaïe. 6. 8).