Bannière
La Bonne Semence
Samedi 17 mars 2007
Vous avez semé beaucoup, et vous rentrez peu  ; vous mangez, mais vous n'êtes pas rassasiés  ; vous buvez, mais vous n'en avez pas assez  ; vous vous vêtez, mais personne n'a chaud  ; et celui qui travaille pour un salaire, travaille pour le mettre dans une bourse trouée.
Aggée 1. 6
Venez à moi  ; écoutez, et votre âme vivra.
Ésaïe 55. 3
Tant de souffrances et tant d'échecs

Beaucoup de personnes souffrent de maux divers, au point qu'elles cherchent de tous côtés un moyen pour être soulagées. Mais les mois passent, les années… On a cherché du secours dans sa famille, on a pris conseil auprès d'amis, de psychologues, on s'est enfermé dans une activité professionnelle, on a même fait le tour des églises… Rien n'y a fait. Les problèmes perdurent et l'on a envie d'abandonner la bataille...

Or, il y a 2500 ans, le prophète Aggée, de la part de Dieu, décrit déjà cette situation (verset du jour), et il ajoute  : “Pourquoi, dit l'Éternel…  ? À cause de ma maison qui est dévastée, – et vous courez chacun à sa maison”. À ceux qui l'écoutent, Dieu dit alors  : “Je suis avec vous” (Aggée 1. 9, 13). Ces paroles restent actuelles.

Vous tous qui voyez votre couple se désagréger, votre situation se détériorer, votre maison se vider, vos amis vous rejeter, vous qui avez perdu tout espoir, écoutez plutôt  ! La première chose à faire pour voir un changement positif et durable dans notre propre vie, c'est de reconnaître que nous avons mis Dieu dehors  ! Nous avons refusé d'écouter sa parole pour chercher nos propres intérêts.

La deuxième, c'est d'accepter sa main tendue à travers son Fils Jésus Christ, venu pour nous offrir le pardon divin et un fondement solide pour nos vies. Ne cherchez plus à bâtir pour vous-même. Une vie dans laquelle Dieu n'a pas la priorité est vouée à l'échec, tôt ou tard. Mais hâtez-vous de vous tourner vers lui et de lui rendre la place qui lui revient, c'est-à-dire la première  ! Vous verrez  : l'espoir renaîtra  !