Bannière
La Bonne Semence
Samedi 14 octobre 2006
Fais-moi connaître, je te prie, ton chemin.
Exode 33. 13
Tu me feras connaître le chemin de la vie.
Psaume 16. 11
Dirigés par Dieu

Imaginons ce peuple de plus d'un million de personnes peut-être, hommes, femmes, enfants, vieillards, quittant l'Égypte pour se rendre à pied dans un pays lointain et inconnu que Dieu a promis de leur donner. Ils ignoraient le chemin qu'il fallait suivre. Ils sont partis quand même. Ils ne pouvaient douter de la parole de leur Dieu. Pour eux l'impossible n'existait pas. Dieu les conduisait en faisant apparaître devant eux “la nuée”, une colonne de nuage dans le ciel. Quand la nuée s'élevait, alors le peuple partait  ; et au lieu où elle se posait, là le peuple campait... Si la nuée s'arrêtait pendant deux jours, ou un mois... les fils d'Israël campaient, et au commandement de l'Éternel ils partaient (Nombres 9. 15-23).

Les choses étaient simples. Ils n'avaient besoin ni de carte, ni de boussole. Ils n'avaient pas de calcul à faire. Il leur suffisait de lever les yeux vers la “nuée”, c'est-à-dire vers Dieu.

Aujourd'hui encore, rien n'a changé, il nous faut fixer les yeux sur Jésus (Hébreux 12. 2), l'avoir pour référence en lisant la Bible qui nous apprend qui il est et comment il est venu sur la terre. Jésus lui-même a été l'homme entièrement dépendant de son Dieu, accomplissant sa volonté, toujours en prière avec lui. “Voici, je viens… C'est mes délices, ô mon Dieu, de faire ce qui est ton bon plaisir, et ta loi est au-dedans de mon cœur” (Psaume 40. 7, 8).