Bannière
La Bonne Semence
Dimanche 16 avril 2006
Quand ils furent venus au lieu appelé Crâne, ils le crucifièrent là, ainsi que les malfaiteurs, l'un à sa droite, l'autre à sa gauche.
Luc 23. 33
(Jésus Christ) lui-même a porté nos péchés en son corps sur le bois.
1 Pierre 2. 24
N'est-ce rien pour vous tous qui passez par le chemin  ? Contemplez, et voyez s'il est une douleur comme ma douleur…
Lamentations de Jérémie 1. 12
Jésus Christ dépeint crucifié

La Bible décrit avec une sobriété divine la crucifixion du Seigneur Jésus. Les évangiles nous présentent surtout les faits. Mais les psaumes et les prophètes nous permettent de comprendre un peu ses sentiments et ses souffrances morales. De nos jours, plusieurs ont cru pouvoir ajouter aux récits inspirés des évangiles des images et des commentaires, sous forme de films retraçant la passion du Christ. N'y a-t-il pas le danger de déformer la réalité  ? “Toute parole de Dieu est affinée… N'ajoute pas à ses paroles, de peur qu'il ne te reprenne, et que tu ne sois trouvé menteur” (Proverbes 30. 5, 6). Ne risque-t-on pas de manquer de respect à l'égard du Fils de Dieu  ? Après la crucifixion, “toutes les foules qui s'étaient assemblées à ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s'en retournaient en se frappant la poitrine” (Luc 23. 48).

Pour chacun, voici la vraie question  : Quel écho ont dans mon cœur la vie, la souffrance, le rejet, la mort sanglante sur la croix, et la résurrection du Fils de Dieu  ?

N'est-ce pour vous qu'un spectacle vite oublié  ? Alors vous n'êtes pas à l'abri du sang qui a coulé à cette croix pour expier vos péchés. C'est encore temps pour vous de faire le point avec Dieu  ; acceptez son pardon par la foi en ce sacrifice, et recevez la vie éternelle avec Christ ressuscité.

Quant à nous, croyants, n'oublions jamais que c'est là, à la croix, que Dieu a fait tomber sur Christ “l'iniquité de nous tous” (Ésaïe 53. 6). Et inclinons-nous dans l'adoration.