Bannière
La Bonne Semence
Samedi 11 mars 2006
La foi est… la conviction de réalités qu'on ne voit pas.
Hébreux 11. 1
Bienheureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru.
Jean 20. 29
Miracles et foi

Faisant allusion au premier miracle de Jésus Christ à la noce de Cana (Jean 2. 1-11), quelqu'un ironisait  : «Pensez-vous que l'on puisse vraiment changer de l'eau en vin  ? ». L'homme voudrait tout comprendre, tout expliquer, et surtout ne pas être pris pour un naïf  ! Mais la caractéristique des miracles est d'être inexplicables.

Ils ne sont pas tous d'origine divine  ; il existe des “miracles et signes et prodiges de mensonge” “selon l'opération de Satan” (2 Thessaloniciens 2. 9). Au jour du jugement, certains diront au Seigneur  : “N'avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom  ? ” Il leur répondra  : “Je ne vous ai jamais connus  ; allez-vous-en loin de moi, vous qui pratiquez l'iniquité” (Matthieu 7. 22, 23).

Les miracles de Jésus démontraient sa puissance et son amour divins. Mais la foi ne s'appuie pas sur les choses visibles, même si elles sont extraordinaires. Jésus, qui “connaissait ce qui était dans l'homme”, ne se fiait pas à ceux qui avaient contemplé ses miracles (Jean 2. 23-25).

La foi s'appuie sur la Parole de Dieu, sur ce que le Seigneur dit. Les disciples “crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite” (Jean 2. 22).

Jésus veut accomplir au„jourd'hui le plus grand des miracles dans ta vie  : la transformation radicale de ton être intérieur.

“Ne sois pas incrédule, mais croyant” (Jean 20. 27).