Bannière
La Bonne Semence
Jeudi 16 décembre 2004
Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l'étendue annonce l'ouvrage de ses mains.
Psaume 19. 1
Depuis la création du monde, ce qu'il y a d'invisible en lui, c'est-à-dire à la fois sa puissance éternelle et sa divinité, se discerne au moyen de l'intelligence, d'après les choses créées.
Romains 1. 20
L'agencement de l'univers

Le physicien John Polkinghorne a pu écrire  : «Nous sommes tellement habitués à comprendre le monde que nous avons fini par considérer comme allant de soi le fait qu'il soit compréhensible. C'est ce qui rend la science possible. Il aurait pu en être autrement. L'univers aurait pu se présenter sous la forme d'un chaos indescriptible plutôt que comme un cosmos ordonné. Ou bien il aurait pu répondre à une logique qui nous soit inaccessible». Ainsi, la pensée humaine a pu découvrir de nombreuses lois de l'univers physique comme du domaine biologique. Il en résulte souvent un grand émerveillement. Non seulement le monde qui nous entoure est comme organisé, mais de plus, il est compréhensible pour nos esprits limités. Compréhensible  ? En partie seulement, mais assez pour discerner que cette question se pose  : D'où le monde tient-il son agencement  ? Et pourquoi pouvons-nous nous appliquer à le comprendre  ? Une réponse s'impose. C'est parce qu'un seul et même Dieu a créé l'univers et nous a donné les facultés pour le comprendre. Mais cette réponse en suggère une autre. Ce Dieu, qui m'a donné l'intelligence pour analyser comment les choses fonctionnent et pour percevoir qu'elles ont été créées, a dû me permettre de saisir le pourquoi des choses. Je peux connaître le fonctionnement de mon corps, pourtant si je ne cerne pas le sens de ma vie, j'en reste à de douloureuses interrogations. Mais Dieu n'a pas voulu nous laisser dans cet état d'ignorance. Il s'est révélé. Voilà pourquoi il faut lire la Bible.