Bannière
La Bonne Semence
Mardi 10 août 2004
«J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé», nous aussi nous croyons, c'est pourquoi aussi nous parlons.
2 Corinthiens 4. 13
Cette grâce m'a été donnée d'annoncer parmi les nations les richesses insondables du Christ.
Ephésiens 3. 8
J'aimerais te parler

Jeune homme au regard fier, croisé sur mon chemin, Toi qui parais si fort, et ne doutes de rien, Sais-tu que Dieu te cherche et t'aime et t'interpelle, Qu'il t'offre son bonheur dans la voie éternelle  ? Jeune fille qui ris et vas, cheveux au vent, Tu n'as guère connu du monde les tourments, Ne veux-tu pas rester honnête, simple et pure, En écoutant Jésus, suivre une route sûre  ? Travailleur exilé, toi qui vis délaissé, Sans gaieté, loin des tiens et parfois méprisé, J'aimerais t'apporter au sein de ta souffrance, Une note d'amour, un élan d'espérance  ! O vieillards affaiblis, sans désir, sans espoir, Vous qui, ayant tant vu, ne voulez plus rien voir, Ecoutez-moi pourtant  : c'est Dieu qui vous appelle Au seuil de l'au-delà, pour la vie éternelle  ! Et vous, foules nombreuses, avides de bonheur, Et vous qui allez seul, souvent le vide au coeur, J'aimerais vous parler d'un amour sans limite  : Mon Dieu, le Dieu d'amour, vous attend, vous invite  ! H. Laügt