Bannière
La Bonne Semence
Lundi 14 juin 2004
Celui-là est l'Antichrist, qui nie le Père et le Fils.
1 Jean 2. 22
Tout esprit qui ne reconnaît pas Jésus Christ venu en chair n'est pas de Dieu  ; c'est là l'esprit de l'Antichrist... mais maintenant il est déjà dans le monde.
1 Jean 4. 3
L'Antichrist (1)

Jésus Christ va venir du ciel chercher ceux qui lui appartiennent. Après leur enlèvement, un personnage redoutable, l'Antichrist, apparaîtra. Il aura, comme son nom l'indique, un caractère opposé à celui de Christ. En contraste avec Jésus qui allait de lieu en lieu, faisant du bien (Actes 10. 38), l'Antichrist s'opposera à tout ce qui honore Dieu. Il s'assiéra dans le temple de Dieu à Jérusalem et se présentera comme étant Dieu (2 Thessaloniciens 2. 3, 4). Comble de l'incrédulité, il niera le Père et le Fils (1 Jean 2. 22). Satan prépare déjà la venue de ce personnage terrible et cultive dès maintenant dans le monde l'esprit de l'Antichrist. Pendant un temps limité, il prendra place dans le temple à Jérusalem et le monde entier lui rendra hommage. Il dominera sur le chef politique de ce temps-là, en sorte que le monde sera sous l'emprise de cette trinité du mal  : Satan, l'Antichrist et le chef d'une grande confédération d'états. Déjà celle-ci se dessine, comme si l'empire romain d'autrefois se reconstituait sous une autre forme. Il y aura pourtant dans ce temps-là un noyau de fidèles composé de ceux qui ne voudront pas se soumettre à cette puissance satanique. Persécutés, ils devront s'enfuir dans les montagnes, mais beaucoup seront mis à mort. De terribles conflits éclateront entre les différentes nations qui se ligueront contre le nouvel empire romain. Mais une voix venant du ciel a fait consigner un message pour ces martyrs dans le livre de l'Apocalypse  : «Bienheureux les morts qui meurent dans le Seigneur... car leurs oeuvres les suivent» (14. 13). (voir la suite demain)