Bannière
La Bonne Semence
Samedi 11 octobre 2003
C'est ici ma consolation dans mon affliction, que ta parole m'a fait vivre.
Psaume 119. 50
Comme vous avez part aux souffrances, de même aussi vous avez part à la consolation.
2 Corinthiens 1. 7
Chant d'espérance

Le 11 octobre 1531, à la bataille de Kappel, la femme du réformateur Ulrich Zwingli perdit son mari, son frère et deux de ses fils. Un troisième fils revint, mais mortellement blessé. Cinq de ses bien-aimés disparurent en une seule journée  !

Que fit cette épouse chrétienne, cette mère accablée de si dures épreuves  ? Elle en sentit tout le poids, mais ne succomba pas.

Elle composa un cantique dans lequel elle exprimait son espérance et sa foi triomphante. Comme son mari bien-aimé, elle cherchait dans la Bible, jour après jour, les encouragements dont elle avait besoin.

Voici une traduction approximative des dernières strophes de ce cantique  :

Console-moi, ô sainte Bible  !

Sois mon refuge et mon espoir,

Toi qu'il lisait au jour paisible,

Toi qui faisais le ciel moins noir  ! O mon Sauveur  ! dans ma détresse,

Fais-moi trouver courage et paix,

Viens fortifier ma faiblesse,

Pour que je ne doute jamais  ! Chrétiens éprouvés, qu'il nous soit donné d'imiter une telle foi  ! Pour qu'il en soit ainsi au jour de la détresse, il faut déjà vivre de foi lorsque tout est calme autour de nous.